Frais des élus: l’ex-maire ré­pond

GE­NÈVE L’exé­cu­tif de la Ville joue la trans­pa­rence. Ma­nuel Tor­nare, qui pa­raît dé­pen­sier, contre-at­taque.

20 Minutes - Lausanne - - RÉGIONS - –JEF

Dans la tour­mente de­puis que la Cour des comptes a du­re­ment cri­ti­qué la ges­tion de ses frais pro­fes­sion­nels, le Con­seil ad­mi­nis­tra­tif de la Ville a ré­agi jeu­di. Il a ren­du pu­blique la to­ta­li­té des frais de ses membres de 2007 à 2017. A ce jeu, Ma­nuel Tor­nare (PS) est le plus dé­pen­sier, avec une moyenne de 41700fr. par an. Suivent Guillaume Ba­raz­zone (PDC) avec 38 800 fr. et Sa­mi Kanaan (PS) avec 29 000 fr.

Si ces chiffres in­diquent un vo­lume de dé­penses, ils ne disent rien quant à leur ca­rac­tère abu­sif ou non. Pla­cé mal­gré lui sous les feux de la rampe, Ma­nuel Tor­nare as­sure que tous ses frais étaient «lé­gi­times et lé­gi­ti­més». Il ex­plique avoir beau­coup voya­gé pour le compte de la Ville et avoir éri­gé le re­pas en mé­thode pour ar­ra­cher des ac­cords et en­ri­chir la Mu­ni­ci­pa­li­té. «Tout s’est pas­sé dans un cadre ins­ti­tu­tion­nel. Je n’ai pas ad­di­tion­né de pou­pées gon­flables à des bou­teilles de cham­pagne.»

–KEY

Ma­nuel Tor­nare, conseiller ad­mi­nis­tra­tif de 1999 à 2011.

Newspapers in French

Newspapers from Switzerland

© PressReader. All rights reserved.