L’in­at­ten­tion, cause No 1 des ac­ci­dents

20 Minutes - Lausanne - - SUISSE -

BERNE La dis­trac­tion au vo­lant pro­voque en moyenne trois ac­ci­dents graves par jour. Et ce sont les mo­tards (1047), les cy­clistes (818) et les oc­cu­pants des voi­tures de tou­risme (781) qui su­bissent le plus d’ac­ci­dents graves. Pour 2017, la Suisse a comp­té 230 tués et 3654 bles­sés graves sur ses routes. Les coûts an­nuels s’élèvent à plus de 4 mil­liards de francs, a-t-on ap­pris jeu­di dans un rap­port du Bu­reau de pré­ven­tion des ac­ci­dents (BPA). Ten­dan­ciel­le­ment, le nombre d’ac­ci­dents di­mi­nue (-87% de­puis 1971 pour le nombre de tués), mais pas de la même fa­çon pour tous les usa­gers. Au cours des dix der­nières an­nées, le nombre de cy­clistes vic­times d’ac­ci­dents en­traî­nant des dom­mages cor­po­rels graves n’a pas bais­sé. L’aug­men­ta­tion du tra­fic cy­cliste est le dé­fi ac­tuel pour les mi­lieux de la pré­ven­tion.

–DR

Les cy­clistes paient un très lourd tri­but lors de col­li­sions.

Newspapers in French

Newspapers from Switzerland

© PressReader. All rights reserved.