«Ma pe­tite amie m’aide à gar­der la tête froide»

ÉTATS-UNIS A 22 ans, Lu­cas Hedges en­chaîne les rôles au ci­né­ma. De quoi en avoir le ver­tige...

20 Minutes - Lausanne - - PEOPLE - –HEN­RY AR­NAUD, HOL­LY­WOOD

A l’af­fiche de «Ben Is Back» ce mer­cre­di au ci­né­ma, Lu­cas Hedges est l’un des jeunes ac­teurs les plus pro­met­teurs de Hol­ly­wood. Il n’a que 22 ans, mais dé­borde de pro­jets, avec plu­sieurs films et une pièce de théâtre à Broad­way, cette an­née.

– Vous avez été no­mi­né aux ré­cents Gol­den Globes pour «Ben Is Back». Pour­quoi est-ce un film im­por­tant?

– Des mil­lions d’amé­ri­cains consomment des mé­di­ca­ments an­ti­dou­leurs qui les rendent ac­cros. L’his­toire suit un jeune qui est de­ve­nu dé­pen­dant après la pres­crip­tion d’un den­tiste, au point de fi­nir en cure de dés­in­tox. Je ne sais pas si ce fléau est aus­si im­por­tant en Suisse, mais ces drogues ven­dues en phar­ma­cie sont tout aus­si no­cives que la coke ou l’opium. – Votre père, Pe­ter, est le réa­li­sa­teur de «Ben Is Back». N’est-ce pas dif­fi­cile d’être di­ri­gé par ses pa­rents à votre âge?

– Au contraire! Nous avons une ex­cel­lente re­la­tion. Le seul truc bi­zarre est lors­qu’il ve­nait pour par­ler sur le tour­nage. J’avais l’im­pres­sion qu’il al­lait m’en­gueu­ler et m’en­voyer dans la chambre pour me pu­nir (rires).

– Etes-vous proche de votre fa­mille?

– Je suis tel­le­ment proche de ma fa­mille que j’ai ha­bi­té chez mes pa­rents jus­qu’à l’an­née der­nière. Je viens tout juste de m’ins­tal­ler à Man­hat­tan, et sa­vez-vous qui est mon co­loc? Mon grand frère, Si­mon! C’est notre pre­mière an­née d’in­dé­pen­dance, loin de la mai­son fa­mi­liale de Brook­lyn.

– Com­ment gar­dez-vous les pieds sur terre face à votre énorme suc­cès?

– J’ai ten­dance à fuir et à m’iso­ler. Chaque fois que l’on parle de moi dans les mé­dias, ma pre­mière ré­ac­tion est de vou­loir res­ter en­fer­mé chez moi pour évi­ter d’at­ti­rer l’at­ten­tion dans la rue. J’ai la chance d’avoir un groupe d’amis proches, ain­si que mon amou­reuse, avec les­quels je passe des soi­rées dans mon ap­part. En fait, c’est ma co­pine, Tay­lor, qui m’aide à gar­der la tête froide.

–DR

Aux cô­tés de Ju­lia Ro­berts, Lu­cas in­carne au ci­né­ma un jeune dro­gué. La bande-an­nonce du film dra­ma­tique «Ben Is Back» est à voir sur notre app.

Newspapers in French

Newspapers from Switzerland

© PressReader. All rights reserved.