Vides mais sur­veillées

24 Heures - - Point Fort -

● Les vingt cures à vendre sont ac­tuel­le­ment in­oc­cu­pées. Mais le Can­ton as­sure qu’elles ne sont pas à l’aban­don pour au­tant. «Une sur­veillance est sys­té­ma­ti­que­ment mise en place lors­qu’une cure de­meure in­oc­cu­pée», in­dique Phi­lippe Pont, chef du Ser­vice des im­meubles, pa­tri­moine et lo­gis­tique (Si­pal). «Gé­né­ra­le­ment, ce sont des par­ti­cu­liers voi­sins de la cure, concierges de l’église ou proches de la pa­roisse qui ac­ceptent ce pe­tit man­dat. Leur rôle consiste à pas­ser une fois par se­maine dans l’en­semble des lo­caux pour s’as­su­rer qu’il n’y a pas de dé­gâts oc­ca­sion­nés par des in­tem­pé­ries, faire cou­ler l’eau dans les si­phons des ap­pa­reils sa­ni­taires. En hi­ver, la fré­quence de pas­sage est adap­tée, no­tam­ment en pé­riode de froid in­tense, afin de contrô­ler le bon fonc­tion­ne­ment de l’ins­tal­la­tion de chauf­fage et le main­tien de la tem­pé­ra­ture am­biante dans une four­chette de 12 à 14 de­grés. Au­cun bâ­ti­ment n’est lais­sé sans un contrôle sui­vi.»

Newspapers in French

Newspapers from Switzerland

© PressReader. All rights reserved.