À Per­roy, la pa­ti­noire prend forme au mi­lieu des champs

En cinq mois, le syn­dic a réa­li­sé l’im­pos­sible. L’équi­pe­ment spor­tif fonc­tion­ne­ra le 20 oc­tobre

24 Heures - - Vaud - Ra­phaël Ebin­ger

Dif­fi­cile de croire que dans une se­maine les pre­miers pa­ti­neurs glis­se­ront sur la nou­velle pa­ti­noire du centre spor­tif de Per­roy. Ven­dre­di ma­tin, les ou­vriers torse nu ins­tal­laient le pan­neau des scores d’un cô­té de la sur­face plane en­core jon­chée de tuyaux en plas­tique noir qui ser­vi­ront à re­froi­dir le plan­cher du ter­rain de jeux. Les spé­cia­listes es­timent être dans les temps. Ce qui les in­quiète le plus, c’est la cha­leur qui ren­dra plus dif­fi­cile la pro­duc­tion de glace. «Nous se­rons obli­gés de faire fonc­tion­ner le bloc froid pen­dant les nuits dès lun­di, mais ça ira», note un col­la­bo­ra­teur de la Pa­ti, l’en­tre­prise qui monte l’équi­pe­ment spor­tif. Il fau­dra 7 cen­ti­mètres de glace avant que les pa­ti­neurs ne puissent chaus­ser leurs lames. Ce se­ra le cas dès sa­me­di pro­chain entre le ter­rain de foot, ceux de ten­nis et un champ de choux.

Face au chan­tier, Fran­çois Roch est en ligne avec le four­nis­seur des ap­pa­reils de cui­sine. Le syn­dic de Per­roy a les traits ti­rés. De­puis la fin du mois de mai, quand l’op­por­tu­ni­té de ré­cu­pé­rer la pa­ti­noire que Lau­sanne ne vou­lait plus à la Blé­che­rette, l’élu s’est dé­me­né pour concré­ti­ser le pro­jet. Il a ima­gi­né la dis­po­si­tion du site, éla­bo­ré la bu­vette, de la dé­co­ra­tion à la carte du me­nu, en­ga­gé le per­son­nel né­ces­saire et même des­si­né le meuble du bar. «J’ai pas mal d’heures de som­meil en re­tard», re­con­naît-il.

«J’ai quand même eu par­fois des doutes sur la fai­sa­bi­li­té fi­nan­cière du pro­jet», ad­met Fran­çois Roch. Mais l’en­goue­ment qu’il a sus­ci­té l’a confor­té. Le re­tour des en­tre­prises a lar­ge­ment dé­pas­sé ses at­tentes. Alors qu’il mi­sait sur un mon­tant de 120 000 francs sur un bud­get to­tal de 400 000 francs, le spon­so­ring rap­por­te­ra 180 000 francs par an­née. Et la cin­quan­taine de so­cié­tés par­ti­ci­pantes s’est en­ga­gée pour deux ans. Les com­munes en­vi­ron­nantes, la Ré­gion et di­vers par­te­naires ins­ti­tu­tion­nels ont aus­si mis la main à la poche.

La pa­ti­noire s’ap­prête donc à être un lieu in­con­tour­nable de l’hi-

Loi­sirs

«Le HC Nyon joue­ra en­fin son pre­mier match dans le dis­trict de Nyon» Fran­çois Roch

Syn­dic de Per­roy

ver dans le dis­trict de Nyon, qui ne pos­sède pas de sur­face de glace aus­si grande. Si le ho­ckey pro­fi­te­ra des nom­breuses heures de glace (lire ci-des­sous), le pa­ti­nage libre au­ra la prio­ri­té les mer­cre­dis après-mi­di et le week-end. «Ce se­ra un lieu de vie», as­sure Fran­çois Roch.

Un res­tau­rant de 60 places

Outre les ves­tiaires avec douches ins­tal­lées dans des Por­ta­ka­bin, un ef­fort par­ti­cu­lier a été por­té à la convi­via­li­té du site. L’exemple le plus par­lant est ce­lui de la bu­vette. Son concept a évo­lué ces cinq der­niers mois pour de­ve­nir un bis­trot de 60 places qui se­ra ou­vert sept jours sur 7 et pro­po­se­ra des plats du jour à mi­di. À l’in­té­rieur, le dé­cor, avec un mur en fausses briques et un sol res­sem­blant au par­quet, fe­ra ou­blier qu’on se trouve dans un contai­ner. «L’ob­jec­tif est de don­ner en­vie d’y re­ve­nir même si on ne pa­tine pas», sou­ligne le syn­dic. Pour ac­cueillir les clients, une per­son­na­li­té connue dans la ré­gion re­pren­dra du ser­vice: Da­do Rein­hardt, qui a oeu­vré long­temps à La Pas­sade, à Per­roy. La carte of­fri­ra des mets 100% suisses, is­sus des com­merces lo­caux. On y man­ge­ra du pa­pet vau­dois, du tar­tare de boeuf, des pâtes mai­son et bien sûr de la fon­due.

Tant d’ef­forts pour seule­ment deux sai­sons. En ef­fet, Per­roy n’a pré­vu d’ac­cueillir la pa­ti­noire que pen­dant deux hi­vers puis­qu’elle a re­pris le res­tant du contrat dé­non­cé au prin­temps par Lau­sanne. Cette si­tua­tion a per­mis d’ob­te­nir des prix très fa­vo­rables sur la lo­ca­tion de l’équi­pe­ment spor­tif. Si l’ex­pé­rience de­vait se pour­suivre, les coûts grim­pe­raient as­su­ré­ment.

En at­ten­dant Gland

Au­jourd’hui, Fran­çois Roch ne veut pas en­core abor­der un ave­nir aus­si loin­tain, pré­fé­rant d’abord sa­vou­rer la pro­chaine ou­ver­ture de la pa­ti­noire. Le HC Nyon a de son cô­té dé­jà pris les de­vants. «L’idéal est que la pa­ti­noire de Per­roy tienne as­sez long­temps pour faire le joint avec celle en pro­jet à Gland, ex­plique son pré­sident, Do­mi­nique Pou­paert. Le co­mi­té a dé­jà ré­flé­chi sur des idées afin de rendre ce­la pos­sible.» Le pro­jet de pa­ti­noire ré­gio­nale peine à avan­cer et ne de­vrait pas voir le jour avant 2021.

VA­NES­SA CARDOSO

Fran­çois Roch, syn­dic de Per­roy, de­vant la sur­face qui ac­cueille­ra la pa­ti­noire à vo­ca­tion ré­gio­nale dès sa­me­di pro­chain.

Newspapers in French

Newspapers from Switzerland

© PressReader. All rights reserved.