Ruée sur les sub­ven­tions éco­los pour iso­ler sa mai­son

Du ja­mais-vu: l’en­ve­loppe de 38 mil­lions de francs du «Pro­gramme Bâ­ti­ments» est dé­jà vide. Mais les Vau­dois peuvent conti­nuer à dé­po­ser des de­mandes

24 Heures - - Vaud - V.MA.

«Suc­cès sans pré­cé­dent pour les sub­ven­tions du Pro­gramme Bâ­ti­ments», trom­pette l’État de Vaud dans un com­mu­ni­qué. L’en­ve­loppe de 38,5 mil­lions de francs à dis­po­si­tion des pro­prié­taires est dé­jà épui­sée: du ja­mais-vu de­puis sa créa­tion, en 2010. Pour­tant, elle n’avait ja­mais été aus­si four­nie. Le Can­ton ap­porte un quart de la somme et la Con­fé­dé­ra­tion les trois quarts, via la taxe sur le CO2.

Près de 75% de l’en­ve­loppe a été ver­sée pour des pro­jets d’iso­la­tion des bâ­ti­ments, qu’il s’agisse d’un au­dit préa­lable ou des tra­vaux pro­pre­ment dits. Les sub­sides du pro­gramme peuvent aus­si se rat­ta­cher à des ins­tal­la­tions de chauf­fages à bois ou de pompes à cha­leur. «Cet ap­pui est un le­vier d’ac­tion im­por­tant pour la ré­duc­tion des émis­sions de CO2», rap­pelle le Dé­par­te­ment du ter­ri­toire et de l’en­vi­ron­ne­ment, di­ri­gé par la PLR Jac­que­line de Quat­tro.

«En­vi­ron 1500 pro­jets ont bé­né­fi­cié d’un sou­tien fi­nan­cier», pré­cise Laurent Bal­si­ger, di­rec­teur de l’Éner­gie au Can­ton de Vaud. «C’est un peu moins de 1% du parc cons- truit qui va ain­si être as­sai­ni. Notre ob­jec­tif est d’at­teindre un re­nou­vel­le­ment an­nuel de 1,5%.» L’ar­gent ain­si dé­pen­sé par les pro­prié­taires va dans la poche d’en­tre­prises lo­cales. Les 38,5 mil­lions en­ga­gés cette an­née vont ain­si gé­né­rer des re­tom­bées éco­no­miques d’en­vi­ron 200 mil­lions de francs, avance l’État, qui pousse l’es­ti­ma­tion à 700 mil­lions de francs in­jec­tés dans l’éco­no­mie vau­doise pour la pé­riode 2012-2018.

«Même si le fonds est épui­sé, les de­mandes de sub­sides peuvent tou­jours être dé­po­sées, sou­ligne Laurent Bal­si­ger. Nous en­ver­rons un ac­cu­sé de ré­cep­tion, elles se­ront ana­ly­sées tout de suite mais la dé­ci­sion fi­nale ne pour­ra être prise que dé­but 2019.» Le Grand Con­seil doit en ef­fet for­mel­le­ment va­li­der le bud­get de l’État, qui re­con­duit le fi­nan­ce­ment du «Pro­gramme Bâ­ti­ments». Les sub­sides des­ti­nés aux au­dits éner­gé­tiques CECB conti­nue­ront, eux, d’être oc­troyés jus­qu’à la fin de l’an­née.

Pour «en­cou­ra­geant» qu’il est, l’ef­fort fi­nan­cier reste «in­suf­fi­sant» aux yeux des Verts. Lors de la pu­bli­ca­tion du bud­get en sep­tembre, ils ont ap­pe­lé le Con­seil d’État à concoc­ter un «pa­quet cli­mat» et à ali­gner son ap­port dans le «Pro­gramme Bâ­ti­ments» sur ce­lui de la Con­fé­dé­ra­tion. Sur 100 francs dé­pen­sés par l’État, 1 fr. 20 seule­ment le se­ra pour l’en­vi­ron­ne­ment.

Éner­gie

Newspapers in French

Newspapers from Switzerland

© PressReader. All rights reserved.