1882-1918

24 Heures - - Samedi -

Très vrai­sem­bla­ble­ment le seul lé­gion­naire suisse à re­po­ser sur sol amé­ri­cain. Le Zu­ri­chois d’Uster, Paul Tem­per­li, s’est por­té vo­lon­taire en 1914. On ne sait rien de son par­cours, si ce n’est qu’il se re­trouve dans une équipe de lé­gion­naires en­voyée par Pa­ris aux États-Unis pour le­ver des fonds au­près des ci­toyens amé­ri­cains. L’ar­mée sé­lec­tionne 110 hommes, choi­sis chez les mé­ri­tants, ceux qui savent dé­fi­ler, et sur­tout qui parlent un peu l’an­glais. La troupe va par­cou­rir 40 villes dès sep­tembre 1918. Un pé­riple di­plo­ma­tique épui­sant. Mais le four­rier de 36 ans at­trape la grippe es­pa­gnole, ra­conte le ma­ga­zine de la Lé­gion. Il est hos­pi­ta­li­sé à Kan­sas Ci­ty, où il suc­combe dé­but oc­tobre. Les Amé­ri­cains lui or­ga­nisent des fu­né­railles gran­dioses: trans­por­té par tout un ré­gi­ment, le cer­cueil est pré­sen­té de­vant 10 000 per­sonnes. Il est en­voyé en train spé­cial, veillé, puis en­ter­ré au ci­me­tière na­tio­nal d’Ar­ling­ton à Wa­shing­ton. C’est un des ra­ris­simes étran­gers à y at­tendre le ju­ge­ment der­nier. Sous dra­peau fran­çais en plus.

Newspapers in French

Newspapers from Switzerland

© PressReader. All rights reserved.