Yver­don va aus­si exa­mi­ner les voyages de ses élus

Un rap­port va étu­dier les frais, voyages et ca­deaux aux­quels ont droit les élus

24 Heures - - Vaud - Er­wan Le Bec

Après les vo­lu­mi­neux frais de la Mu­ni­ci­pa­li­té de Ge­nève, l’af­faire des voyages de Géraldine Sa­va­ry en Si­bé­rie et de Pierre Mau­det à Abu Dha­bi, voi­ci ve­nir le tour de la Mu­ni­ci­pa­li­té d’Yver­don.

Jeu­di soir, le conseiller com­mu­nal Sté­phane Ba­let a in­no­cem­ment de­man­dé si la Mu­ni­ci­pa­li­té d’Yver­don al­lait faire preuve de la même trans­pa­rence que celle de Lau­sanne, qui a pré­ven­ti­ve­ment ren­du pu­blics ses rè­gle­ments, frais, for­faits, et autres dé­pla­ce­ments le 21 no­vembre der­nier. «Après les ré­vé­la­tions sur des pra­tiques dou­teuses de cer­tains élus, qui jettent le dis­cré­dit sur la classe po­li­tique», a pré­ci­sé le so­cia­liste. «Idéa­le­ment, il faut aus­si al­ler plus loin et exa­mi­ner les je­tons de pré­sence. La trans­pa­rence, c’est aus­si mon­trer des bonnes pra­tiques.»

Du cô­té d’Yver­don, sont no­toires deux ré­cents voyages de tout ou par­tie du col­lège mu­ni­ci­pal, par­fois avec conjoints. L’un au Ja­pon, dans le cadre des liens d’ami­tié (at­ten­tion, ce n’est pas en­core un ju­me­lage) avec le bourg de Ka­ga­mi­no. Ain­si qu’un autre, en mai 2017, dans le bourg si­ci­lien de Col­le­sa­no. Pour la pe­tite his­toire, Sté­phane Ba­let y était aus­si en qua­li­té de pré­sident du Con­seil. En 2018, le coût des re­la­tions de bon voi­si­nage était de­vi­sé à 119 000 francs.

«C’est évi­dem­ment un su­jet qui nous in­ter­pelle. Un bi­lan a dé­jà été de­man­dé pour voir quels sont les coûts des pres­ta­tions que consomme la Mu­ni­ci­pa­li­té, ré­agit le syn­dic Jean-Da­niel Car­rard. On va faire cette pho­to­gra­phie. Ce se­ra aus­si l’oc­ca­sion de se po­ser les ques­tions sur des us et cou­tumes qui datent. L’es­sen­tiel, c’est d’avoir des règles claires.»

Dans l’im­mé­diat, doivent faire l’ob­jet d’exa­men les frais de lo­ge­ments, re­pas, dé­pla­ce­ments, voyages sur le ter­ri­toire com­mu­nal, en Suisse ou à l’étran­ger, ca­deaux re­çus dans le cadre des fonc­tions, autres avan­tages per­çus, abon­ne­ments CFF, places de parcs et autres in­dem­ni­tés. Au­cune carte de cré­dit n’est connue.

La ques­tion de sa­voir ce qui se­ra, ou non, ren­du public, n’est pas en­core tran­chée, pré­vient la Ville.

Trans­pa­rence

Newspapers in French

Newspapers from Switzerland

© PressReader. All rights reserved.