Un der­by qui vaut bien plus que trois points

Grâce à deux équipes au pic de leur forme, l’acte II du duel entre le LS et Ser­vette pro­met à la fois du spec­tacle et des émo­tions

24 Heures - - Sports - An­dré Bo­schet­ti

Pour tous ceux qui ac­cordent une grande im­por­tance aux chiffres, l’is­sue de ce 182e der­by lé­ma­nique de l’his­toire en cham­pion­nat ne de­vrait être qu’une for­ma­li­té pour Ser­vette. De­puis le 31 août et leur der­nière dé­faite de la sai­son, contre le Lau­sanne-Sport jus­te­ment, les Ge­ne­vois n’ont- ils pas en­gran­gé douze points de plus que leur ad­ver­saire? En dix matches seule­ment.

Une dif­fé­rence de ren­de­ment abys­sale qui n’existe heu­reu­se­ment plus de­puis trois se­maines. Pla­cés face à leurs res­pon­sa­bi­li­tés, Gior­gio Con­ti­ni et ses joueurs ont ré­cem­ment don­né sur le ter­rain les ré­ponses long­temps at­ten­dues en vain. Entre un ex-grand fa­vo­ri lau­san­nois à la pro­mo­tion qui jus­ti­fie en­fin ses hautes am­bi­tions et un lea­der ser­vet­tien qui surfe sur une im­pres­sion­nante sé­rie de sept vic­toires consé­cu­tives, le spec­tacle de­vrait être, cette fois, à la hau­teur des at­tentes. Pour le plus grand plai­sir du public.

KEYSTONE

Le pre­mier duel entre le Ser­vet­tien Mi­ro­slav Ste­va­no­vic et le Lau­san­nois Per-Egil Flo (à dr.) avait tour­né à l’avan­tage du se­cond.

Newspapers in French

Newspapers from Switzerland

© PressReader. All rights reserved.