Une omis­sion

24 Heures - - Courrier Des Lecteurs -

À propos de l’ar­ticle in­ti­tu­lé «Lau­sanne est tou­jours sous le charme de Sa­rah At­cho» («24 heures» du 4 dé­cembre 2018).

Mais où était l’au­teur de cet ar­ticle qui fait la part belle aux spor­tifs d’élite – ce que je ne dé­nie pas – mais qui oc­culte une frange fai­sant par­tie du monde du sport? A-t-il été très ou trop ébloui?

Au mo­ment où l’ac­ces­si­bi­li­té uni­ver­selle est une pré­oc­cu­pa­tion de l’en­semble de la so­cié­té, il est fort re­gret­table que l’on passe sous si­lence les spor­tives et spor­tifs en si­tua­tion de han­di­cap, et plus pré­ci­sé­ment l’AS Fair Play de Lau­sanne. Voyez plu­tôt: cham­pionne ro­mande de football, titre ob­te­nu sur l’en­semble de la sai­son 2017-2018, 2e rang aux Na­tio­nal Games de Ge­nève. Et dans la même com­pé­ti­tion, en ten­nis de table en in­di­vi­duel un 1er 2e et 3e rangs, un 3e rang en double mixte.

Ils étaient tous là, contrai­re­ment à d’autres, pour re­ce­voir la re­con­nais­sance de leurs mé­rites avec en­thou­siasme. Ils étaient là pour dé­mon­trer que pour eux la seule va­leur liée à cette ré­com­pense les touche au plus pro­fond de leur coeur.

Par ce cour­rier, je sou­haite ré­pa­rer une omis­sion et rendre leur au­then­ti­ci­té à tous les spor­tifs et spor­tives en si­tua­tion de han­di­cap.

Jean-Da­niel Hen­choz, pré­sident de la Fon­da­tion Sport et Solidarité, Lau­sanne

Newspapers in French

Newspapers from Switzerland

© PressReader. All rights reserved.