La fée­rie souf­flée dans le verre à Po­my y

24 Heures - - Un Cadeau, Une Histoire - A.KY

Valérie de Ro­que­mau­rel «Les lu­mières co­lo­rées au sol pro­je­tées par les vi­traux m’ont tou­jours fas­ci­née. Tout dé­coule de là.» À 5 ans dé­jà, les ta­lents ar­tis­tiques de Valérie de Ro­que­mau­rel sont poin­tés du doigt par sa maî­tresse. La souf­fleuse de verre a ap­pris le mé­tier au­près du ver­rier Éric Lind­gren, près de Mont­pel­lier. «Je m’ima­gi­nais dé­bar­quer au fin fond d’une fo­rêt chez un ogre. Pas du tout, je suis ar­ri­vée chez un Sué­dois qui ado­rait l’art de la table et dé­ve­lop­pait des formes très épu­rées, presque sculp­tu­rales.» Huit mois pas­sés aux cô­tés de l’ar­tiste ne lui ont pour­tant pas suf­fi, le mé­tier étant très exi­geant. Elle part alors en Lor­raine pour par­faire sa for­ma­tion au très ré­pu­té Cer­fav. Au­jourd’hui ins­tal­lée dans son ate­lier à Po­my, elle os­cille entre créations per­son­nelles et man­dats, tra­vaillant entre autres pour le Mu­dac à l’éla­bo­ra­tion d’une ex­po­si­tion sur les odeurs. «Je trouve ce mé­tier in­croyable, parce qu’on ne crée pas uni­que­ment des ob­jets, on tra­vaille aus­si avec d’autres corps de mé­tier.» Pour les Fêtes, l’ar­tiste a eu une fa­bu­leuse idée pour les en­fants: un ate­lier de souf­flage de boules de Noël (35 fr.), mer­cre­di pro­chain dès 14 h (sans ins­crip­tion, env. 15 min. par en­fant). «J’irai avec eux cher­cher le verre, puis ils pour­ront souf­fler dans la canne. Bien en­ten­du, je les as­sis­te­rai pen­dant tout le pro­ces­sus!» En ef­fet, il faut sa­voir res­ter pru­dent, sur­tout lors­qu’on ma­ni­pule un four à 1000 °C. Se­lon Valérie, le plus beau mo­ment reste ce­lui où le verre se gonfle, avant de le tran­cher pour le sé­pa­rer de la canne et d’ajou­ter le pe­tit cro­chet.

Newspapers in French

Newspapers from Switzerland

© PressReader. All rights reserved.