MOBIMO SE SÉPARE DE SEPT IM­MEUBLES SUR GE­NÈVE

Bilan - - Top Secret -

Mobimo vient de se sé­pa­rer d’un pa­quet de sept bâ­ti­ments sur Ge­nève pour la somme de 52 mil­lions de francs. Le re­pre­neur n’est autre qu’In­ves­tis, le groupe co­té que contrôle Stéphane Bon­vin. Il s’agit pour l’es­sen­tiel de bâ­ti­ments lo­ca­tifs re­pris par Mobimo en 2015 et qui au­pa­ra­vant ap­par­te­naient dé­jà à un autre ré­sident de Crans-Mon­ta­na: Alain Du­mé­nil (connu no­tam­ment pour avoir été l’ac­tion­naire de ré­fé­rence de L’Age­fi). Mobimo n’avait pas eu le temps de ré­no­ver les im­meubles en ques­tion. Par cette opé­ra­tion, il en­tend op­ti­mi­ser son por­te­feuille d’im­meubles à Ge­nève et va mettre l’ac­cent sur la ré­no­va­tion d’autres im­meubles de son por­te­feuille ge­ne­vois. Avec le sou­tien de la Fon­da­tion Ge­ni­lem, il avait dé­mar­ré en 1999. Il com­mence par in­ven­ter Kid’Sleep, qu’il va com­mer­cia­li­ser lui-même dès 2003-2004, avant de mul­ti­plier les in­no­va­tions. Il a ven­du plus de

200 000 veilleuses, at­ti­rant ain­si l’at­ten­tion du groupe ca­na­dien An­gel­care, ac­tif dans le même seg­ment: le som­meil des bé­bés. Avec le temps, cette en­tre­prise créée aus­si par un papa, Mau­rice Pin­son­nault, a ajou­té des in­no­va­tions à son por­te­feuille de pro­duits: no­tam­ment pour le bain. Le prix de la tran­sac­tion n’est pas connu.

Newspapers in French

Newspapers from Switzerland

© PressReader. All rights reserved.