Des trot­ti­nettes élec­triques à la conquête des rues

A la suite du suc­cès ob­te­nu à Zu­rich en quelques mois, la star­tup ca­li­for­nienne Lime cherche à étendre ses ac­ti­vi­tés sur le reste du conti­nent.

Bilan - - Sommaire - PAR MARY VAKARIDIS

LE PLUS DEFICILE, c’est d’en trou­ver une qui soit dis­po­nible. Car les trot­ti­nettes élec­triques Lime sont conti­nuel­le­ment en route, pi­lo­tées par des Zu­ri­chois au sou­rire ra­dieux. Lu­diques, ces vé­hi­cules d’un vert pim­pant peuvent être em­prun­tés pour 10 francs la de­mi­heure. Des prix qui ont dé­jà aug­men­té de 50% sans dé­cou­ra­ger la clien­tèle. La star­tup ca­li­for­nienne four­nit éga­le­ment les vé­los en par­tage Li­me­bike. Mais les trot­ti­nettes sont beau­coup plus po­pu­laires. Aux Etats-Unis, les deux-roues sans pé­dales sont dix fois plus uti­li­sés que les vé­los. Après un lan­ce­ment en avril à Zu­rich, Lime a dé­jà dou­blé leur nombre à 250 uni­tés.

Suc­cess sto­ry, Lime a le­vé cet été

335 mil­lions de dol­lars au­près d’in­ves­tis­seurs comme Uber et Al­pha­bet (Google). Outre-At­lan­tique, la trot­ti­nette élec­trique se pro­file comme le nou­veau graal. Con­cur­rente de Lime, la so­cié­té Bird vaut un mil­liard de dol­lars, quinze mois seule­ment après son lan­ce­ment.

La métropole alé­ma­nique doit ser­vir de base à l’ex­pan­sion eu­ro­péenne de Lime qui em­ploie 250 per­sonnes dans le monde dont une di­zaine en Suisse, in­dique Ro­man Bal­zan, porte-pa­role pour l’Eu­rope de la firme de San Fran­cis­co.

La so­cié­té pra­tique le «free floa­ting», soit le libre-ser­vice sans borne de re­trait. Les en­gins sont géo­lo­ca­li­sables par l’in- ter­mé­diaire d’une ap­pli­ca­tion smart­phone qui per­met aus­si de les dé­ver­rouiller. D’après Ro­man Bal­zan, Lime est en dis­cus­sion avec d’autres villes suisses. Mais Ge­nève n’en fait pas par­tie, se­lon Anaïs Ba­la­ba­zan, porte-pa­role de la ville. Dans la Ci­té de Cal­vin, la conces­sion pour les vé­los en libre-ser­vice n’a tou­jours pas été at­tri­buée en rai­son du dé­pôt d’un re­cours, tan­dis que des vé­los-car­gos élec­triques peuvent dé­jà être loués afin, par exemple, de trans­por­ter les achats heb­do­ma­daires. De son cô­té, la Mu­ni­ci­pa­li­té de Lau­sanne, con­tac­tée plu­sieurs fois, n’a pas su in­di­quer si les trot­ti­nettes Lime de­vaient pro­chai­ne­ment se lan­cer à l’as­saut de ses pentes.

Newspapers in French

Newspapers from Switzerland

© PressReader. All rights reserved.