Mer­ci Ma­dame Sa­va­ry

Bilan - - Décryptage - PAR MA­RY VA­KA­RI­DIS

PO­LI­TIQUE Une fois l’émo­tion pas­sée, une fois di­gé­ré le re­gret de perdre une po­li­ti­cienne à la fois com­pé­tente, construc­tive et en­ga­gée, il ne nous reste plus qu’à vous re­mer­cier, Ma­dame Sa­va­ry.

En re­non­çant à vous re­pré­sen­ter au Con­seil des Etats en 2019 pour le Par­ti so­cia­liste vau­dois, vous pri­vez le Par­le­ment de votre in­tel­li­gence. En 2020, vous au­riez fait une brillante pré­si­dente de la Chambre des can­tons, un mo­dèle pour toute une gé­né­ra­tion de jeunes femmes prêtes à se lan­cer en po­li­tique. Mais vous avez pré­fé­ré ti­rer votre ré­vé­rence. Un geste qui fait que dans l’épi­neux dos­sier des avan­tages ac­cep­tés par des élus, rien ne se­ra plus comme avant. Plu­tôt que de ter­gi­ver­ser, lou­voyer et vous jus­ti­fier, vous avez pro­duit un élec­tro­choc. Nous autres plu­mi­tifs, nous ne pou­vons qu’être ad­mi­ra­tifs et un peu confus face à vous qui n’avez pas une seule fois je­té la pierre aux jour­na­listes. Nous vous re­pro­chions des faits d’une gra­vi­té pour­tant fort dis­cu­table.

Tout le monde en a pris pour son grade.

Les po­li­ti­ciens em­pê­trés dans des af­faires qui re­fusent d’as­su­mer leurs res­pon­sa­bi­li­tés. Le lé­gis­la­teur qui dé­tourne les yeux au lieu de prendre en main le pro­blème brû­lant des ca­deaux ac­cep­tés par les élus. Les mé­dias qui perdent par­fois le sens des prio­ri­tés. Vous avez mon­tré que c’est aus­si ça le sens po­li­tique: faire avan­cer le dé­bat. Alors, pour tout ce­la, mer­ci Ma­dame Sa­va­ry.

GRÂCE À VOTRE GESTE, RIEN NE SE­RA PLUS COMME AVANT DANS L’ÉPI­NEUX DOS­SIER

DES AVAN­TAGES AC­CEP­TÉS PAR DES ÉLUS

Newspapers in French

Newspapers from Switzerland

© PressReader. All rights reserved.