Opi­nions de la ré­dac­tion

Bilan - - Sommaire - PAR SERGE GUERTCHAKOFF

DÉ­MO­GRA­PHIE Si l’on aime un peu la sta­tis­tique, rien de plus pas­sion­nant que de voir l’évo­lu­tion de la po­pu­la­tion ré­si­dente per­ma­nente en Suisse. A l’éche­lon na­tio­nal, les der­niers chiffres connus datent de fin 2017. Ils in­diquent que la Suisse ro­mande contient 47 «villes», soit des com­munes où vivent plus de 10 000 per­sonnes, ce­la en in­té­grant Bienne.

Ce­la prend en compte aus­si les nou­velles com­munes sui­vantes, fruits de fu­sions ac­cep­tées de­vant la po­pu­la­tion: Val-de-Ruz (16 907 ha­bi­tants), Val-de-Tra­vers (10 745) et Crans-Mon­ta­na (10 565), même si ces der­nières ne sont pas consi­dé­rées comme des villes au re­gard de l’Of­fice de la sta­tis­tique. Il est vrai qu’il est dif­fi­cile de consi­dé­rer la com­mune ge­ne­voise de Vey­rier comme une ville, mal­gré ses 11 540 ha­bi­tants. Pour­tant, cette der­nière est la com­mune ro­mande ayant vu sa po­pu­la­tion le plus pro­gres­ser entre fin 2013 et fin 2017: +12,04%. Dans les faits, ce vil­lage a bé­né­fi­cié de la densification de sa zone vil­las, où de nom­breux pe­tits im­meubles ont pu être réa­li­sés, et ce dans un can­ton très dy­na­mique où il existe un très im­por­tant manque de lo­ge­ments à dis­po­si­tion. En ef­fet, même si la ville de Ge­nève a fi­ni par fran­chir la barre des 200 000 ha­bi­tants au der­nier tri­mestre 2017, elle au­rait pu sans peine concur­ren­cer Zu­rich – mais à quel prix? – si une ma­jo­ri­té de ses élus l’avait vou­lu. Son at­trac­ti­vi­té et son manque de sur­faces dis­po­nibles se re­flètent sur la crois­sance des villes ge­ne­voises: sur 45 com­munes, 13 dé­passent dé­sor­mais les 10 000 ha­bi­tants. A com­men­cer par Ver­nier qui se classe entre Fri­bourg et Sion avec plus de 35 000 ha­bi­tants.

Newspapers in French

Newspapers from Switzerland

© PressReader. All rights reserved.