Le la­bel EqualSa­la­ry s’étend en Suisse ro­mande

Bilan - - Sommaire - SERGE GUERTCHAKOFF

RÉMUNÉRATIONS «A quoi bon lan­cer des jour­nées de bé­né­vo­lat si, à l’in­terne, nous en­tre­te­nons d’im­por­tantes dif­fé­rences sa­la­riales entre hommes et femmes? Ce se­rait ab­surde», a dé­cla­ré Phi­lippe He­bei­sen, CEO de Vau­doise As­su­rances lors de sa 2e Jour­née de la mu­tua­li­té. L’as­su­reur re­ve­nait sur les rai­sons qui l’ont convain­cu de réa­li­ser un au­dit Equal-Sa­la­ry. D’au­tant qu’il est ac­tif dans un sec­teur où l’écart sa­la­rial entre les femmes et les hommes dé­passe 30% se­lon l’Of­fice fé­dé­ral de la sta­tis­tique. Au fi­nal, l’ana­lyse réa­li­sée par PwC Suisse a dé­mon­tré que le dif­fé­ren­tiel ne s’éle­vait qu’à 1,6% dans cette en­tre­prise! «Ce­la ne veut pas dire qu’il n’y a rien à faire, mais le ré­sul­tat est ras­su­rant», a conclu Phi­lippe He­bei­sen. Pour dé­cro­cher le la­bel de la Fon­da­tion Equal-Sa­la­ry, ce taux doit être in­fé­rieur à 5%.

Quelques jours plus tôt, la fon­da­tion avait an­non­cé l’at­tri­bu­tion de la cer­ti­fi­ca­tion à son par­te­naire prin­ci­pal PwC Suisse. Pré­ci­sons que pour des rai­sons évi­dentes d’im­par­tia­li­té, les ana­lyses qua­li­ta­tives lors de l’au­dit chez PwC ont été ef­fec­tuées par la SGS.

De même, l’ONG Ga­vi, l’Al­liance du Vac­cin est de­ve­nue la pre­mière or­ga­ni­sa­tion dans le do­maine de la san­té mon­diale à ob­te­nir ce la­bel. Créée en 2000, Ga­vi ras­semble les sec­teurs pri­vé et pu­blic ayant pour ob­jec­tif com­mun de rendre ac­ces­sibles les vaccins pro­té­geant la vie pour tous les en­fants vi­vant dans les pays dé­fa­vo­ri­sés. «Je suis ex­trê­me­ment fière que Ga­vi ouvre la voie en tant qu’em­ployeur», sou­ligne Anu­radha Gup­ta, de­pu­ty CEO de Ga­vi.

Ob­te­nir le la­bel (ici re­mis à PwC Suisse) exige un écart sa­la­rial ré­duit entre hommes et femmes.

Newspapers in French

Newspapers from Switzerland

© PressReader. All rights reserved.