Pen­dant ce temps, dans les bu­reaux de L’ASF à Mu­ri…

Le Matin Dimanche - - MA SEMAINE -

Au nom des jour­na­listes suisses, je tiens à pré­sen­ter toutes nos ex­cuses au pré­po­sé à la com­mu­ni­ca­tion de l’as­so­cia­tion suisse de foot­ball (ASF). Hier soir, cette per­sonne a dû tra­vailler tard afin d’en­voyer un com­mu­ni­qué pour ré­pondre aux pro­pos lu­naires du se­cré­taire de L’ASF, Alex Mies­cher. Le So­leu­rois, dans les co­lonnes du «Tages-an­zei­ger», a ou­ver­te­ment re­mis en ques­tion la pré­sence des joueurs bi­na­tio­naux en équipe de Suisse: «Vou­lons-nous vrai­ment des bi­na­tio­naux?»

De­vant le tol­lé sus­ci­té, les di­ri­geants au­raient dû ré­agir vite. Très vite, même. Au mi­ni­mum, an­non­cer se pen­cher sur ce dos­sier épi­neux. Au mieux, se dé­so­li­da­ri­ser avec vé­hé­mence. À croire que les gratte-pa­pier de Mu­ri sont par­tis en va­cances après la pi­teuse éli­mi­na­tion de l’équipe de Suisse. Puis­qu’il a fal­lu at­tendre près de deux jours pour avoir une ré­ac­tion. Et quelle ré­ac­tion… On vous la fait courte: «Ce n’est pas ce qu’il a vou­lu dire», «C’est un pro­blème sur le­quel il faut se pen­cher». Cir­cu­lez!

Hier, le tra­duc­teur de L’ASF était par contre res­té sur la plage puisque seule la ver­sion alé­ma­nique du com­mu­ni­qué a été pu­bliée. Il ne faut pas trop en de­man­der…

Ka­rim Sa­hib/afp

Newspapers in French

Newspapers from Switzerland

© PressReader. All rights reserved.