Les autres pa­pables ci­tés pour di­ri­ger «le plus grand des pe­tits fes­ti­vals de ci­né­ma»

Le Matin Dimanche - - ACTEURS -

SE­RAI­NA ROH­RER Di­rec­trice des Jour­nées ci­né­ma­to­gra­phiques de So­leure, 40 ans. Avan­tage: elle a tra­vaillé au­tre­fois pour Lo­car­no et peut jouer la carte femme. Désa­van­tage: cen­trée sur un ci­né­ma suisse plu­tôt aus­tère, elle manque de ré­seaux in­ter­na­tio­naux. RAJENDRA ROY L’amé­ri­cain est à 45 ans le chef cu­ra­teur de la sec­tion Film du MOMA, Mu­sée d’art mo­derne de New York. Avan­tage: sa connais­sance du ci­né­ma mon­dial. Désa­van­tage: il dé­cou­vri­rait de zé­ro les com­plexi­tés ins­ti­tu­tion­nelles et ci­né­ma­to­gra­phiques suisses. ANAÏS EME­RY La Neu­châ­te­loise de 41 ans est à la tête du Fes­ti­val in­ter­na­tio­nal du film fan­tas­tique de Neu­châ­tel. Avan­tage: le suc­cès fes­tif et la co­hé­rence du NIFFF, et en­core l’atout femme. Désa­van­tage: ce­lui d’être à la tête d’une ma­ni­fes­ta­tion cen­trée sur un seul genre. BERO BEYER À 48 ans, il di­rige l’in­ter­na­tio­nal Film Fes­ti­val de Rot­ter­dam, fau­teuil jadis oc­cu­pé par Mar­co Müller, avant qu’il ar­rive à Lo­car­no. Avan­tage: l’es­prit du fes­ti­val hol­lan­dais est proche de Lo­car­no. Désa­van­tage: connaît très peu le mi­lieu suisse. GIONA NAZZARO Cri­tique de ci­né­ma, né à Zu­rich, 53 ans, cu­ra­teur à la Mos­tra de Ve­nise, il a col­la­bo­ré avec Lo­car­no. Avan­tage: l’iden­ti­té ita­lo­phone. Désa­van­tage: cu­ra­teur d’une sec­tion pa­ral­lèle à Ve­nise ne per­met guère de faire ses preuves pour la di­rec­tion d’un fes­ti­val.

Newspapers in French

Newspapers from Switzerland

© PressReader. All rights reserved.