La ca­ni­cule frappe du­re­ment toute l’eu­rope

Le Matin Dimanche - - CHRONIQUES -

Mal­gré les ap­pa­rences, cette pho­to du lit d’un cours d’eau as­sé­ché n’illustre pas la ra­ré­fac­tion de l’eau dans un pays au cli­mat dé­ser­tique. Ce cli­ché a été pris, hier, entre Pon­tar­lier et Mor­teau, en France voi­sine, où le Doubs est com­plè­te­ment à sec sur 15 ki­lo­mètres, de­puis plu­sieurs jours. Le cas dra­ma­tique du Doubs n’est qu’un exemple par­mi une longue liste: re­cords his­to­riques de tem­pé­ra­ture, coup de chauds mor­tels ou en­core feux de fo­rêts frappent l’eu­rope – du nord au sud – de­puis que la ca­ni­cule s’est ins­tal­lée. D’autres exemples: hier, une tem­pé­ra­ture de 46 °C a été re­cen­sée dans la ville de Setú­bal, au Por­tu­gal. Aux Pays-bas, l’as­phalte fond et en Au­triche, les chiens po­li­ciers portent des chaus­sons pour se pro­té­ger. En Suisse, c’est la sé­che­resse qui in­quiète le plus. Les agri­cul­teurs, par le biais de l’union suisse des pay­sans (USP), ap­pellent à l’aide la Con­fé­dé­ra­tion pour que des me­sures d’ur­gence soient dé­cré­tées. «La si­tua­tion est très pré­oc­cu­pante, car la sé­che­resse risque de se pro­lon­ger», a in­di­qué Jacques Bour­geois, de L’USP. «Nous al­lons dé­po­ser mar­di pro­chain un ca­ta­logue de me­sures», a-t-il dé­cla­ré, confir­mant une in­for­ma­tion pa­rue hier dans le quo­ti­dien «Le Temps».

Jean-guy Py­thon

Newspapers in French

Newspapers from Switzerland

© PressReader. All rights reserved.