Le texte de loi qui fâche les dé­fen­seurs des as­su­rés

Le Matin Dimanche - - SUISSE -

Les as­su­reurs sont par­ve­nus à in­tro­duire une nou­veau­té im­por­tante en ma­tière de contrat d’as­su­rance. En tout temps, les as­su­reurs pour­ront pro­cé­der à une mo­di­fi­ca­tion des condi­tions d’as­su­rance de ma­nière uni­la­té­rale, ou­vrant la voie à une ré­si­lia­tion si l’as­su­ré s’y op­pose. Seule exi­gence, le client doit être in­for­mé suf­fi­sam­ment à l’avance et dis­po­ser du droit de ré­si­lier. L’en­jeu est im­por­tant, en par­ti­cu­lier dans le do­maine de la san­té où l’âge de l’as­su­ré joue un rôle très im­por­tant sur le mon­tant de la prime.

Ain­si, chaque an­née, les Suisses dé­pensent un peu moins de 7 mil­liards francs pour leurs as­su­ran­ces­ma­la­die com­plé­men­taires. Sui­vant les contrats, les primes va­rient de quelques di­zaines de francs par mois à plu­sieurs cen­taines se­lon les pres­ta­tions rem­bour­sées (lu­nettes, mé­de­cine al­ter­na­tive, chambre pri­vée ou se­mi-pri­vée, etc.). On constate ce­pen­dant que le mon­tant des primes en­cais­sées par les as­su­reurs est stable de­puis plu­sieurs an­nées alors que le vo­lume des primes pour l’as­su­rance obli­ga­toire (LAMAL) est en forte crois­sance et dé­passe au­jourd’hui 28 mil­liards de francs.

Newspapers in French

Newspapers from Switzerland

© PressReader. All rights reserved.