Jan Ull­rich dans un hô­pi­tal psy­chia­trique

Le Matin Dimanche - - MA SEMAINE -

Plus dure est la chute pour Jan Ull­rich (44 ans) qui n’en fi­nit pas de dé­railler de­puis que son épouse l’a quit­té à fin 2017 avec ses trois en­fants - Max (10 ans), Ben­no (7 ans) et To­ni (5 ans). Une se­maine après avoir été ar­rê­té par la po­lice de Ma­jorque pour s’être in­tro­duit de force chez son voi­sin et pro­vo­qué une ba­garre dans le jar­din de l’ac­teur et réa­li­sa­teur al­le­mand Til Sch­wei­ger, l’an­cien vain­queur du Tour de France 1997 a été ad­mis dans un hô­pi­tal psy­chia­trique. L’al­le­mand, «sous l’in­fluence de l’al­cool et de drogues» a été in­ter­pel­lé ven­dre­di à Franc­fort dans un pe­tit hô­tel de luxe au pe­tit ma­tin. Cette fois-ci, c’est une es­cort girl de 31 ans qu’il a frap­pée et étran­glée. Une en­quête «pour ten­ta­tive d’ho­mi­cide et bles­sures cor­po­relles dan­ge­reuses» a été ou­verte. Si Ull­rich avait été re­mis en li­ber­té ven­dre­di en fin d’après-mi­di («les condi­tions pour une in­car­cé­ra­tion n’étaient pas réu­nies»), l’ex-cham­pion au­rait été pris de pa­nique une fois sor­ti du com­mis­sa­riat, pro­vo­quant un nou­vel in­ci­dent. En rai­son de son état men­tal et phy­sique, il n’y avait pas d’autre choix que de le trans­por­ter dans un hô­pi­tal psy­chia­trique avec une am­bu­lance. Ar­ri­vé jeu­di d’es­pagne, il était dé­ci­dé à com­men­cer une cure de dés­in­toxi­ca­tion.

AFP

Newspapers in French

Newspapers from Switzerland

© PressReader. All rights reserved.