Un jeune rug­by­man fran­çais pla­qué meurt aux ves­tiaires

Le Matin Dimanche - - MA SEMAINE -

Le monde de l’ova­lie est sous le choc après le dé­cès d’un jeune es­poir fran­çais. Le trois­quarts centre d’au­rillac (Pro D2) Louis Fa­j­frows­ki (21 ans) est dé­cé­dé ven­dre­di soir à l’is­sue d’un match ami­cal. Se­lon «La Mon­tagne», le jeune trois-quarts centre a été vic­time d’un pla­quage en se­conde pé­riode par un joueur de Ro­dez. Son­né, le joueur au­rilla­cois, qui al­liait pa­nache et puis­sance, avait pu se re­le­ver avec l’aide des soi­gneurs et avait en­suite quit­té le ter­rain par­fai­te­ment conscient et sur ses deux jambes, avant de re­ga­gner les ves­tiaires, ac­com­pa­gné d’un mé­de­cin. C’est là qu’il a, plus tard, per­du connais­sance à plu­sieurs re­prises. Mal­gré sa prise en charge par le corps mé­di­cal et les se­cours sup­plé­men­taires ar­ri­vés sur place, il n’a pu être ré­ani­mé. Il est dé­cé­dé aux alen­tours de 20 heures. Louis Fa­j­frows­ki comp­tait plu­sieurs sé­lec­tions en équipe de France chez les jeunes.

Le Par­quet d’au­rillac a ou­vert une en­quête. L’au­top­sie du corps au­ra lieu de­main à l’ins­ti­tut mé­di­co-lé­gal de Cler­mont­fer­rand. Se­lon le ma­gis­trat, lorsque le joueur «est sor­ti du ter­rain, son état n’était, semble-t-il, pas alar­mant. Il vou­lait même re­ve­nir après, mais il a alors été pris de vo­mis­se­ments». Le monde du rugby prend conscience de la dan­ge­ro­si­té de ce sport.

Twit­ter-la Mon­tagne

Newspapers in French

Newspapers from Switzerland

© PressReader. All rights reserved.