En­trée res­treinte pour les mi­grants vé­né­zué­liens

Le Matin Dimanche - - ECONOMIE -

PÉ­ROU Le pays a fer­mé sa fron­tière aux Vé­né­zué­liens ne dis­po­sant pas de pas­se­port alors que des mil­liers d’entre eux conti­nuent de fuir leur pays. Jus­qu’à pré­sent, une simple carte d’iden­ti­té suf­fi­sait aux Vé­né­zué­liens pour en­trer au Pé­rou. Cette dé­ci­sion d’exi­ger un pas­se­port re­vient à fer­mer la porte au nez des Vé­né­zué­liens, car ob­te­nir un pas­se­port dans leur pays est de­ve­nu un par­cours du com­bat­tant en rai­son de la crise éco­no­mique et de la pé­nu­rie gé­né­ra­li­sée, qui af­fecte aus­si le pa­pier ser­vant à im­pri­mer les do­cu­ments of­fi­ciels.

Newspapers in French

Newspapers from Switzerland

© PressReader. All rights reserved.