Bo­ca Ju­niors, club des «bou­seux gé­nois»

Le Matin Dimanche - - FOOTBALL -

Fon­dé en 1905 par cinq Gé­nois, Bo­ca Ju­niors doit ses cou­leurs bleu et or au dra­peau… sué­dois, aper­çu sur un ba­teau d’im­mi­grés trô­nant dans le port de Bue­nos Aires. Si le club porte le nom d’un quar­tier (la Bo­ca) aux mai­sons co­lo­rées et ber­cée par le spec­tacle dan­sant des mi­lon­gas, il est sur­tout, à l’ori­gine, le club du bas peuple. Ses fans doivent leur sur­nom de «Bos­te­ros» («les bou­seux») au fait que leur ter­rain de jeu, puis leur stade (la Bom­bo­ne­ra), soit construit sur le lieu d’une an­cienne usine de briques pro­duites avec du crot­tin de che­val. Bo­ca est le club ar­gen­tin le plus cou­ron­né (67 titres na­tio­naux et in­ter­na­tio­naux, soit quatre de plus que Ri­ver). Dans l’his­toire ré­cente, Bo­ca pos­sède la par­ti­cu­la­ri­té d’avoir eu pour pré­sident Mau­ri­co Ma­cri (de 1995 à 2007), élu pré­sident de… l’ar­gen­tine en

2015. Quelques am­bas­sa­deurs cé­lèbres de Bo­ca Ju­niors: Ro­ber­to Mou­zo, Die­go Ma­ra­do­na, Juan Ro­man Ri­quelme, Mar­tin Pa­ler­mo, Car­los Te­vez, Car­los Bian­chi… En 2018, 41% de la po­pu­la­tion ar­gen­tine se dé­clare sym­pa­thi­sante de Bo­ca Ju­niors.

Newspapers in French

Newspapers from Switzerland

© PressReader. All rights reserved.