Aux Ver­nets on a ser­vi de la soupe Vu par

Le Matin Dimanche - - HOCKEY SUR GLACE -

Ch­ris­tian Maillard Ge­nève

Mais où était pas­sés les si frin­gants guer­riers de Mc­sor­ley, si convain­cants lors de leurs der­nières sor­ties, avec quatre suc­cès d’af­fi­lée? A l’in­fir­me­rie ou dans le bus, tou­jours est-il qu’ils étaient trans­pa­rents ce sa­me­di aux Ver­nets. Pour GE Ser­vette, la vi­site de la lan­terne rouge du cham­pion­nat était pour­tant une belle op­por­tu­ni­té de conti­nuer de sur­fer sur cette vague du suc­cès et de s’éloi­gner en­core un peu plus de la zone dan­ge­reuse. Mais dans ce drôle de cham­pion­nat, tout le monde bat n’im­porte qui ou vice-ver­sa.

Il y avait d’ailleurs comme un drôle de pres­sen­ti­ment dès le dé­but de la ren­contre alors qu’à Ge­nève on fê­tait l’es­ca­lade. Par ici la bonne soupe! Les Ge­ne­vois mé­con­nais­sables évo­luaient avec un maillot spé­cial à cette oc­ca­sion et ce­la ne leur a pas sou­vent por­té chance par le pas­sé. Et puis, il y avait eu ce gros match la veille à Da­vos, avec une ren­trée tar­dive, à 4 heures du mat’. Les jambes étaient bien lourdes de­vant la cage et il au­rait fal­lu mar­quer d’en­trée pour re­pous­ser cet ad­ver­saire aus­si ac­cro­cheur, le­quel avait dé­jà plon­gé les Ge­ne­vois dans un amer royaume fin oc­tobre dans la ville du cirque Knie. Vous avez dit bête noire?

Il a aus­si man­qué beau­coup de lu­ci­di­té dans les si­tua­tions spé­ciales où les Ge­ne­vois, pri­vés de cinq étran­gers ain­si que de Co­dy Al­mond, ont ra­té de nom­breuses pos­si­bi­li­tés de mar­quer, no­tam­ment dans le der­nier tiers, avant que les Saint-gal­lois ne scellent le score dans la cage vide.

Ah la belle déses­ca­lade...

Newspapers in French

Newspapers from Switzerland

© PressReader. All rights reserved.