Quelle est la vraie per­son­na­li­té de votre chat?

Le Matin Dimanche - - NATURE - istock

Après une étude me­née sur

200 chats en pré­sence de leurs pro­prié­taires, la vé­té­ri­naire Lau­ren Fin­ka, de l’uni­ver­si­té an­glaise de Lin­coln, a mis en évi­dence cinq per­son­na­li­tés bien dis­tinctes chez les mi­nets. Voi­ci les pro­fils qu’elle a dé­ter­mi­nés…

Si votre chat pré­fère la com­pa­gnie des êtres hu­mains à celle de ses congé­nères, ce qui se ma­ni­feste par de nom­breuses séances de câ­lins avec les gens, l’at­trait pour les ca­resses et un be­soin de dor­mir avec vous, il s’agit d’un «chat hu­main».

Le «chat chat» semble, en re­vanche, plus at­ti­ré par ses sem­blables, avec qui il aime beau­coup jouer ou en­core dor­mir. Un com­por­te­ment par­ti­cu­liè­re­ment dé­ve­lop­pé chez les cha­tons éle­vés avec leurs frères et soeurs, mais ab­sent dans la na­ture.

Le «chat chas­seur» montre constam­ment son be­soin de chas­ser, no­tam­ment en tra­quant et en bon­dis­sant sur des jouets réa­listes. L’ac­cès à l’ex­té­rieur et aux pe­tits ani­maux (in­sectes, etc.) qui y vivent est donc im­por­tant pour lui.

S’agis­sant du «chat grin­cheux», aus­si ap­pe­lé «chat so­li­taire», il se montre vite contra­rié et n’aime pas être ma­ni­pu­lé. Peu so­ciable, sou­vent en rai­son d’une mau­vaise so­cia­li­sa­tion ou d’un trau­ma­tisme quand il était pe­tit, cet in­dé­pen­dant n’ap­pré­cie vrai­ment pas les chan­ge­ments, à l’ins­tar d’une mo­di­fi­ca­tion de la dis­po­si­tion des meubles. Pour dé­ve­lop­per des in­ter­ac­tions avec lui, il faut donc s’ar­mer de pa­tience.

À l’in­verse, il existe le «chat foui­neur» ou «chat cu­rieux». Confiant comme au­cun autre et très ter­ri­to­rial, ce joueur ex­tra­ver­ti est ha­bi­tué de­puis tou­jours à évo­luer dans un en­vi­ron­ne­ment va­rié. On le re­trou­ve­ra dans des en­droits im­pro­bables et il va sys­té­ma­ti­que­ment ins­pec­ter les nou­velles choses qui se pré­sentent à lui. Il n’est pas rare de le voir cher­cher à en­trer à l’in­té­rieur d’un ob­jet, tel un car­ton ou un sac.

Alors, dans quelle ca­té­go­rie pla­cez-vous votre ani­mal pré­fé­ré? FRÉ­DÉ­RIC REIN

Newspapers in French

Newspapers from Switzerland

© PressReader. All rights reserved.