Deux gé­né­ra­tions s’af­frontent sur la grève pour le cli­mat

Le Matin Dimanche - - SUISSE - GA­BRIEL SASSOON

Un conseiller na­tio­nal ac­cueille avec scep­ti­cisme la très forte mo­bi­li­sa­tion d’étu­diants en Suisse. Un jeune gré­viste lui ré­pond.

Rien que dans les rues de plu­sieurs villes ro­mandes, ils étaient en­vi­ron 15 000 étu­diants à re­pro­cher aux po­li­tiques leur manque d’ac­tions pour lut­ter contre le ré­chauf­fe­ment de la pla­nète. Ven­dre­di, l’ap­pel à la pre­mière grève na­tio­nale pour le cli­mat a été lar­ge­ment sui­vi. Is­sus avant tout du post­obli­ga­toire, les ma­ni­fes­tants exigent un bi­lan d’émis­sions de gaz à ef­fet de serre nul d’ici à 2030 et la dé­cla­ra­tion na­tio­nale d’un état d’ur- gence cli­ma­tique. Ils n’ont pas fi­ni de vou­loir se faire en­tendre.

Le sa­me­di 2 fé­vrier, le mou­ve­ment étu­diant or­ga­nise une ac­tion na­tio­nale sur le cli­mat. Le 15 mars, il ap­pelle à nou­veau à ne pas al­ler en cours, un ven­dre­di, lors d’une jour­née de mo­bi­li­sa­tion in­ter­na­tio­nale. Par­ti de Suède, sous l’im­pul­sion de la mi­li­tante Gre­ta Thun­berg, 16 ans, les grèves cli­ma­tiques sont en train de ga­gner en vi­si­bi­li­té dans plu­sieurs pays.

Pas de quoi en­thou­sias­mer le conseiller na­tio­nal Be­noît Ge­ne­cand. Le li­bé­ral-ra­di­cal s’est dis­tin­gué la se­maine der­nière par ses cri­tiques à l’égard des gré­vistes dans la «Tri­bune de Ge­nève». Il leur re­proche un dé­ca­lage entre dis­cours et pra­tique et les en­joint à d’abord «étu­dier le dos­sier» cli­ma­tique. Face-à-face avec un de ces jeunes mi­li­tants.

Lire aus­si en page 21

Newspapers in French

Newspapers from Switzerland

© PressReader. All rights reserved.