Le choc après la mort d’un bé­bé

Le Matin Dimanche - - SUISSE -

«Tout le monde est cho­qué de voir qu’une telle chose peut se pro­duire ici», ré­agit une ha­bi­tante de Re­con­vi­lier, une com­mune du Ju­ra ber­nois. «Les gens se de­mandent com­ment on peut en ar­ri­ver là. Le drame s’est pro­duit dans un en­droit si­tué en bor­dure du vil­lage, et donc un peu en re­trait des re­gards.»

Cette femme fait ré­fé­rence à la dé­cou­verte par des em­ployés com­mu­naux du corps d’un nou­veau-né de sexe fé­mi­nin, jeu­di peu avant mi­di à Re­con­vi­lier. Se­lon les pre­miers élé­ments de l’en­quête pu­bliés dans la presse, le corps de cette fillette à la peau claire se trou­vait dans un sac d’or­dures de la ré­gion, sur une place de parc de la salle des fêtes. Il a pro­ba­ble­ment été dé­po­sé entre mar­di soir et jeu­di mi­di.

Dès jeu­di, la po­lice can­to­nale ber­noise et le Mi­nis­tère pu­blic ré­gio­nal Ju­ra ber­nois­see­land ont lan­cé un ap­pel à té­moins. Le but était d’en sa- voir da­van­tage sur les cir­cons­tances du drame et d’as­su­rer une éven­tuelle prise en charge mé­di­cale de la mère. Ils pré­ci­saient que les ren­sei­gne­ments, qui se­raient trai­tés de ma­nière confi­den­tielle, pou­vaient être trans­mis au nu­mé­ro de té­lé­phone 032 344 51 11.

Ven­dre­di, la po­lice et le Mi­nis­tère pu­blic ont an­non­cé avoir iden­ti­fié la mère pré­su­mée dans l’après-mi­di. Dans un com­mu­ni­qué, ils ajou­taient que des vé­ri­fi­ca­tions sup­plé­men­taires sont ef­fec­tuées et pren­dront «un peu de temps eu égard aux exa­mens mé­di­co-lé­gaux en cours».

Au­cune pré­ci­sion n’est don­née sur les causes du dé­cès de l’en­fant. Avait-elle des bles­sures? La po­lice can­to­nale ber­noise n’en dit pas da­van­tage pour pro­té­ger toutes les per­sonnes im­pli­quées. Contac­tée sa­me­di, elle pré­cise que l’ap­pel à té­moins reste va­lable.

Se­lon le «Jour­nal du Ju­ra», le Care Team du can­ton a été en­ga­gé pour sou­te­nir les per­sonnes im­pli­quées dans la dé­cou­verte. «Il n’y a pas grand-chose d’autre à dire que notre in­com­pré­hen­sion et notre tris­tesse. Nous es­sayons de sou­te­nir les em­ployés concer­nés», ré­agit le maire de la com­mune, Da­niel Buch­ser, qui ren­voie pour le reste à la po­lice. C.Z.

Après la dé­cou­verte d’une fillette, jeu­di à Re­con­vi­lier, les in­ves­ti­ga­tions se pour­suivent. Dans la com­mune, l’émo­tion pré­vaut.

Newspapers in French

Newspapers from Switzerland

© PressReader. All rights reserved.