Quand «Gott­mar» ren­contre le pape au Va­ti­can

Le Matin Dimanche - - MA SEMAINE -

Ott­mar Hitz­feld, dont l’ami bio­graphe Jo­sef Hochs­tras­ser est prêtre à Aa­rau, n’a ja­mais ca­ché son in­cli­na­tion pour la chose re­li­gieuse – on se rap­pelle en­core son signe de croix à l’is­sue de la sen­sa­tion­nelle vic­toire de l’équipe de Suisse face au fu­tur cham­pion du monde es­pa­gnol, à Port Eli­za­beth en 2010.

Sur­nom­mé «Gott­mar» suite à cet ex­ploit, l’al­le­mand, dé­sor­mais re­trai­té du bal­lon, a pu réa­li­ser l’un de ses rêves mer­cre­di, peu après avoir fê­té son 70e an­ni­ver­saire: ren­con­trer le pape Fran­çois au Va­ti­can. S’il avait, comme l’a ré­vé­lé le quo­ti­dien «Blick», ame­né une pho­to de ses deux pe­tits-en­fants, Hen­ry (3 ans) et Car­lot­ta (1 bou­gie), afin de leur at­ti­rer la bé­né­dic­tion du sou­ve­rain pon­tife, l’ex­coach du Bo­rus­sia Dort­mund et du Bayern Mu­nich n’a pas sou­hai­té dé­voi­ler la na­ture de ses échanges du­rant l’au­dience au Va­ti­can. «Trop per­son­nel», a-t-il es­qui­vé tout en sou­li­gnant «la cha­leur, le calme et l’hu­mi­li­té» dé­ga­gés par le Saint-père.

Ul­mer/imago

Newspapers in French

Newspapers from Switzerland

© PressReader. All rights reserved.