Et main­te­nant, pre­nez un peu de hau­teur

Le Matin Dimanche - - MA SEMAINE -

Dis­pu­tée hier au som­met du Crap So­gn Gion, dans les Gri­sons, la pre­mière fi­nale sur sol suisse de snow­board half-pipe en noc­turne a été une su­perbe réus­site, au Laax Open. Plu­sieurs mil­liers de spec­ta­teurs se sont mas­sés aux abords du plus grand de­mi-tube de neige du monde (6,9 m de haut, 200 m de long et 22 m de large) pour as­sis­ter à un spec­tacle de classe mon­diale. Tous en re­de­mandent. Seule ombre au ta­bleau, l’ab­sence des ri­ders suisses sur le po­dium. Si Iou­ri Po­dladt­chi­kov (6e) a dé­mon­tré, mal­gré un ra­té en toute fin de par­cours, qu’il était dé­jà sur une très bonne voie pour re­trou­ver le ni­veau qui était le sien avant sa vi­laine chute en Chine avant les Fêtes, ses co­équi­piers Jan Scher­rer (7e) et Pat Bur­ge­ner (8e) ont dé­çu. S’ils es­pèrent ré­pondre aux es­poirs pla­cés en eux et col­lec­tion­ner les po­diums, le Saint-gal­lois et le Vau­dois de­vront vo­ler bien plus haut avec leurs planches. Im­pla­cables, les juges dis­tri­buent les bons points lors­qu’ils voient une grosse am­pli­tude et des fi­gures spec­ta­cu­laires. Et à en croire Po­dladt­chi­kov, ce n’est pas près de chan­ger lors des pro­chaines com­pé­ti­tions. Scher­rer et Bur­ge­ner de­vront l’ac­cep­ter et adap­ter leur fa­çon d’en­chaî­ner les fi­gures. Sous peine de voir l’élite du half-pipe dé­col­ler sans eux. O.D.

Gian Eh­ren­zel­ler/keystone

Newspapers in French

Newspapers from Switzerland

© PressReader. All rights reserved.