Une re­la­tion pri­vi­lé­giée entre les fé­lins et les soi­gnants

Le Matin Dimanche - - ACTEURS -

Kim Her­zog, 22 ans, aime son mé­tier de soi­gneuse. «Mon tra­vail, c’est ma vie», lâche-t-elle. Lors­qu’elle s’ap­proche des bêtes, elle est tout de suite re­con­nue. «Il n’y a plus de stress, les bé­bés tigres ont confiance.» Se font-ils des câ­lins lorsque le pu­blic n’est pas là? «Ce ne sont pas des chats d’ap­par­te­ment, mais s’ils re­cherchent des pa­pouilles, on leur en donne.»

Au zoo de Cré­mines (BE), on soigne chaque dé­tail pour le bien-être des ani­maux. Leur cap­ti­vi­té, n’est-ce pas dis­cu­table? Kim met un point d’hon­neur à dé­fendre ses idéaux: «Nous sommes là pour faire évo­luer les men­ta­li­tés des vi­si­teurs. Si je fais ce mé­tier, c’est pour ai­der leurs congé­nères dans la na­ture. La co­ha­bi­ta­tion entre l’homme et l’ani­mal peut se faire. Nous pou­vons co­exis­ter si cha­cun res­pecte l’autre.»

Yvain Ge­ne­vay

Kim Her­zog a ga­gné la confiance de ses pro­té­gées.

Newspapers in French

Newspapers from Switzerland

© PressReader. All rights reserved.