Un sys­tème et un ange gar­dien

Le Matin Dimanche - - HOCKEY SUR GLACE - Jé­rôme Rey­nard Rap­pers­wil je­rome.rey­[email protected]­ma­tin­di­manche.ch

Le week-end du LHC a qua­si par­fai­te­ment ex­pri­mé sa so­li­di­té dé­fen­sive du mo­ment, dé­no­mi­na­teur com­mun des six vic­toires qu’il vient d’en­chaî­ner. Il y a tout d’abord un sys­tème de jeu. Un plan qui lors­qu’il est ap­pli­qué à la lettre par des Lions dis­ci­pli­nés et ins­pi­rés en termes d’an­ti­ci­pa­tion, comme ce fut le cas ven­dre­di face à Fri­bourg (3-0, 18 tirs concé­dés seule­ment), est dia­ble­ment ef­fi­cace. Parce que le sys­tème est com­pact et ba­sé sur des ver­tus de so­li­da­ri­té.

Au vu de la sé­rie ré­cente des Vau­dois (2 buts en­cais­sés lors de leurs trois der­nières sor­ties), c’est glo­ba­le­ment le signe d’un ves­tiaire qui a adhé­ré aux prin­cipes de son en­traî­neur, Ville Pel­to­nen. D’un groupe où cha­cun tire à la même corde et joue son rôle en l’ac­cep­tant.

Il y a tou­te­fois for­cé­ment des coups de moins bien. Des soirs où l’équipe est un peu moins en jambes ou tout sim­ple­ment un peu moins dans son match, à l’image de la ren­contre d’hier soir à Rap­pers­wil, où le LHC n’a de loin pas été aussi struc­tu­ré que la veille et s’est da­van­tage ex­po­sé (43 tirs concé­dés).

Zur­kir­chen en feu

Reste qu’en plus d’af­fi­cher ré­gu­liè­re­ment une as­sise col­lec­tive Lau­sanne a ac­tuel­le­ment la chance de pou­voir comp­ter sur un gar­dien en feu en la per­sonne de San­dro Zur­kir­chen. Sur la glace de la lan­terne rouge, le der­nier rem­part au No 31 a ali­gné les pa­rades et n’a été bat­tu que sur un puck mal­en­con­treu­se­ment dé­vié par son co­équi­pier Joël Ge­naz­zi. C’était la 55e mi­nute de jeu et la fin d’une pé­riode d’in­vin­ci­bi­li­té de… 166 mi­nutes et 18 se­condes, en­ta­mée ven­dre­di pas­sé à Da­vos.

Si le but de la vic­toire a été si­gné Ch­ris­toph Bert­schy, à deux mi­nutes du terme et à 4 contre 5 (2-1), l’homme de la soi­rée a bien été San­dro Zur­kir­chen, cô­té vau­dois, où l’on doit es­pé­rer que la ba­ra­ka qui suit en ce mo­ment le der­nier rem­part conti­nue à l’ac­com­pa­gner. Et dire que Lu­ca Bolt­shau­ser, No 1 du LHC avant sa bles­sure, est de re­tour dans l’ef­fec­tif…

En somme, tout ce­la fait en tout cas du Lau­sanne Ho­ckey Club une équipe ter­ri­ble­ment ef­fi­cace, dont les 17 der­niers buts ont par ailleurs été ins­crits par 13 joueurs dif­fé­rents. La voi­là ins­tal­lée à la troi­sième place, avec six points d’avance sur Bienne (5e). Ce­la en étant par­ve­nue à mon­ter en puis­sance en vue des play-off alors qu’elle était sous pres­sion, soit en as­su­mant son sta­tut.

Le LHC n’a pas brillé, hier à Rap­pers­wil? Il a néan­moins en­core trou­vé un moyen de s’im­po­ser. Ne dit-on pas par­fois que c’est la marque des bonnes équipes? Une chose est sûre: les si­gnaux sont au vert, d’au­tant que les Lions dis­pu­te­ront leurs trois pro­chaines ren­contres à do­mi­cile.

STADE

St. Gal­ler Kan­to­nal­bank Are­na. 3369 spec­ta­teurs. Ar­bitres: MM. Wie­gand, Le­me­lin (EU); Alt­mann, Cat­ta­neo.

BUTS

7e Leone (No­da­ri) 0-1, 55e Igle­sias 1-1, 58e Bert­schy (4 c 5) 1-2.

RAP­PERS­WIL

Nyf­fe­ler; Pro­fi­co, Maier; Hel­bling, Ber­ger; Igle­sias, Sch­mu­ck­li; Gäh­ler; Clark, Knel­sen, Well­man; Kris­to, Schla­gen­hauf, Spiller; Mo­si­mann, Ma­son, Ca­sutt; Pri­meau, Ness, Hüs­ler. En­traî­neur: Tom­lin­son.

LAU­SANNE

Zur­kir­chen; Trut­mann, Gross­mann; Lind­bohm, Frick; No­da­ri, Ge­naz­zi; Schel­ling; Bert­schy, Jef­frey, Ver­min; Ke­nins, Em­mer­ton, Par­ta­nen; Moy, Froi­de­vaux, Her­ren; Zang­ger, An­to­niet­ti, Leone; Tra­ber. En­traî­neur: Pel­to­nen.

PÉNALITÉS

3 x 2’ contre Rap­pers­wil; 2 x 2’ contre Lau­sanne.

Newspapers in French

Newspapers from Switzerland

© PressReader. All rights reserved.