Im­pact éco­lo­gique de la viande

Le Matin Dimanche - - SANTÉ -

Dif­fi­cile de par­ler de la consom­ma­tion de viande sans men­tion­ner l’im­pact en­vi­ron­ne­men­tal de l’in­dus­trie qui la pro­duit. 14,5% des gaz à ef­fet de serre sont liés à l’éle­vage, soit plus que le sec­teur du trans­port. La pro­duc­tion de viande bo­vine compte par­mi les plus pol­luantes. Pour ob­te­nir un ki­lo­gramme de boeuf, on compte 26,61 kg de CO2 émis1 et 15400 litres d’eau consom­més2. En com­pa­rai­son, 1 kg de lé­gumes dé­gage 0,37 kg de CO21 et uti­lise 322 litres2 d’eau. Le 17 jan­vier der­nier, un rap­port pu­blié dans la re­vue scien­ti­fique «The Lan­cet» pré­sente un «ré­gime de ré­fé­rence». Pour la pre­mière fois, l’ali­men­ta­tion in­di­vi­duelle conseillée est croi­sée avec le bien-être col­lec­tif mon­dial. Le ré­gime pro­po­sé prend en compte le sa­voir mé­di­cal, mais aussi la du­ra­bi­li­té d’une ali­men­ta­tion pou­vant nour­rir les bien­tôt 10 mil­liards d’ha­bi­tants de notre pla­nète. Au me­nu, une ma­jo­ri­té de lé­gumes, cé­réales et fruits à coque, une quan­ti­té mo­dé­rée de vo­laille ou de pois­son et très peu de viande rouge: 14 g par jour, soit un steak par se­maine.

Clune al. 2016.

Wa­ter Foot­print Net­work

Newspapers in French

Newspapers from Switzerland

© PressReader. All rights reserved.