Le PS sou­tient l’ac­cord-cadre sans lâ­cher les tra­vailleurs

Le Matin Dimanche - - SUISSE -

«Oui à l’eu­rope et oui à la pro­tec­tion des sa­laires», a mar­te­lé hier le pré­sident du par­ti Ch­ris­tian Le­vrat, de­vant les dé­lé­gués réunis à Arth-gol­dau (SZ).

Le Par­ti so­cia­liste a lan­cé sa cam­pagne élec­to­rale en vue des fé­dé­rales, hier à Arth-gol­dau (SZ). Au-de­là de ses thèmes de pré­di­lec­tion mis en avant dans le cadre de l’échéance – primes ma­la­die, éga­li­té, for­ma­tion, sor­tie du pé­trole –, c’est sur­tout sur le su­jet eu­ro­péen que le PS était at­ten­du.

De­vant les 200 dé­lé­gués pré­sents hier, le pré­sident du par­ti, Ch­ris­tian Le­vrat, a dé­fen­du le double oui: «Oui à l’eu­rope et oui à la pro­tec­tion des sa­laires», a-t-il lan­cé en ou­ver­ture de congrès. Et d’in­sis­ter sur sa vo­lon­té d’agir sur les deux fronts à la fois: «Nous vou­lons une in­té­gra­tion eu­ro­péenne forte» et «nous nous en­ga­geons pour un ren­for­ce­ment de la pro­tec­tion des sa­laires». Le pré­sident s’est dit conscient du dé­fi: «Nous cher­chons une so­lu­tion. Nous avons be­soin de plus de temps et un tra­vail plus sé­rieux de la part du Con­seil fé­dé­ral», a-t-il ajou­té.

Scru­tins à risques

Ch­ris­tian Le­vrat en a pro­fi­té pour évo­quer les pro­chains scru­tins qui im­pac­te­ront nos re­la­tions avec l’eu­rope. D’abord, la vo­ta­tion de l’an­née pro­chaine sur l’ini­tia­tive de L’UDC qui veut mettre un terme à l’ac­cord sur la libre cir­cu­la­tion: «Lais­sez-moi vous dire, et aus­si à l’adresse du PLR et du PDC: ne pre­nez pas cette ini­tia­tive à la lé­gère!» Il y a aus­si la vo­ta­tion du 19 mai sur la ré­vi­sion de la loi sur les armes. Elle se­ra dé­ci­sive pour sa­voir si nous vou­lons res­ter dans l’ac­cord de Schen­gen. «Je suis in­quiet de la pas­si­vi­té de ceux qui se disent proeu­ro­péens au PLR.»

En­fin, la vo­ta­tion sur la ré­forme de la fis­ca­li­té des en­tre­prises per­met­tra de se mettre en ac­cord avec les règles eu­ro­péennes en la ma­tière. En cas de non, «nous nous re­trou­ve­rons en quelques se­maines sur la liste noire de L’UE et de L’OCDE», a sou­li­gné Ch­ris­tian Le­vrat.

Dans le cadre des élec­tions fé­dé­rales, le pré­sident a te­nu à rap­pe­ler les «pro­messes» du par­ti. Et no­tam­ment l’al­lé­ge­ment des primes ma­la­die: le PS lance une ini­tia­tive qui exige que per­sonne ne doive payer plus que 10% de son re­ve­nu pour sa cou­ver­ture san­té.

For­ma­tion et cli­mat

Les dé­lé­gués ont aus­si adop­té un pa­pier de po­si­tion «em­ploi et for­ma­tion pour toutes et tous». Pour le PS, il est in­ac­cep­table que des gens se re­trouvent sans tra­vail parce qu’ils sont «trop âgés», «trop étran­gers» ou «pas as­sez qua­li­fiés». Ils ont éga­le­ment plai­dé pour l’éga­li­té sa­la­riale.

En­fin, l’as­sem­blée a vo­té à l’una­ni­mi­té moins une voix le sou­tien à l’ini­tia­tive pour les gla­ciers, qui vise à an­crer la pro­tec­tion du cli­mat dans la Cons­ti­tu­tion et à ré­duire les émis­sions de gaz à ef­fet de serre à zé­ro d’ici à 2050.

La conseillère fé­dé­rale Si­mo­net­ta Som­ma­ru­ga a li­vré un plai­doyer pour la po­li­tique cli­ma­tique: «Je ne veux pas qu’on dise dans 40 ans qu’en 2019 nous sommes pas­sés à cô­té d’une chance de faire évo­luer notre po­li­tique cli­ma­tique», at-elle dé­cla­ré. «Je par­tage l’im­pa­tience des jeunes.» ATS

Newspapers in French

Newspapers from Switzerland

© PressReader. All rights reserved.