La reine ne pleure dé­jà plus

Le Matin Dimanche - - SKI NORDIQUE -

avait pleu­ré des ri­vières, sa­me­di pas­sé après son triomphe sur le skiath­lon; puis ver­sé quelques larmes, mar­di suite à son deuxième titre sur le 10 km clas­sique. The­rese Jo­haug a gar­dé les yeux secs, hier, au terme de sa dé­mons­tra­tion sur 30 km libre, qui lui a va­lu sa troi­sième mé­daille d’or de ces Mon­diaux – la dixième au to­tal à ce ni­veau. La force de l’ha­bi­tude re­trou­vée.

De re­tour de 18 mois de sus­pen­sion pour do­page cette sai­son, la reine du fond, qui a en­core égayé son sé­jour ty­ro­lien avec l’ar­gent en re­lais, a re­trou­vé son trône. Hier, elle s’est vite échap­pée, seule au monde, de­van­çant au fi­nal sa com­pa­triote Ing­vild Oet­berg (à 36’’8) et la Sué­doise Fri­da Karls­son (à 44’’).

Seule Suis­sesse en­ga­gée, Na- tha­lie von Sie­ben­thal a pris une jo­lie 7e place (à 1’43’’7). Dans la course au po­dium jus­qu’aux deux tiers de l’épreuve (elle était 4e après 18,75 km), l’ober­la­nelle daise a en­suite lâ­ché prise. Mais elle ter­mine ses Mon­diaux sur une note po­si­tive, chose qu’elle n’a pas sou­vent connue cet hi­ver. S. M.

Newspapers in French

Newspapers from Switzerland

© PressReader. All rights reserved.