Va­pia­no dans la tour­mente

Le Matin Dimanche - - ECONOMIE -

«Qu’est-ce que Va­pia­no a fait de faux?» Fin fé­vrier, quelques jours après une alerte sur pro­fit lan­cée par la chaîne al­le­mande, c’est sur cette ques­tion que «Der Spie­gel» ti­trait son ar­ticle.

Temps d’at­tente trop long, prix ju­gés éle­vés pour une res­tau­ra­tion en li­bre­ser­vice, quelques scan­dales sur la qua­li­té des pro­duits (ndlr: uti­li­sa­tion de cre­vettes au lieu des lan­gous­tines pro­mises): les sources de mé­con­ten­te­ment s’al­longent et nuisent au concept de fast ca­sual di­ning adop­té par Va­pia­no. À en croire la «NZZ», même l’as­pect res­tau­ra­tion ita­lienne – soit le coeur de mé­tier de la chaîne – au­rait été né­gli­gé. Les «sa­lades ni­çoises et fro­mage de chèvre aux figues» entrent dans le lot d’exemples men­tion­nés par le quo­ti­dien zu­ri­chois.

Fon­dée en 2002 par Mark Ko­zi­lius, Kent Hahne, Gre­gor Ger­lach, Frie­de­mann Fin­deis et Klaus Ra­der, Va­pia­no a vé­cu une ex­pan­sion très ra­pide. L’en­seigne est dé­sor­mais pré­sente dans 33 pays à tra­vers plus de 230 res­tau­rants, dont huit en Suisse (lire ci-contre). Cette crois­sance a tou­te­fois né­ces­si­té des fonds im­por­tants, trop im­por­tants aux yeux des mar­chés et sur­tout des banques, puisque la «NZZ» ex­plique que la baisse de ren­ta­bi­li­té de la chaîne al­le­mande l’au­rait conduit à «vio­ler ses ac­cords de cré­dit». D’un point de vue bour­sier, la chaîne co­tée de­puis deux ans a vu le cours de son ac­tion plon­ger d’en­vi­ron 75%.

De­puis la dé­mis­sion du PDG Jo­chen Half­man fin 2018, le des­tin de l’en­tre­prise a été confié à un an­cien di­rec­teur de Star­bucks: Cor­ne­lius Everke. C’est à lui qu’in­com­be­ra la tâche de re­mettre Va­pia­no sur les rails, no­tam­ment pas la fer­me­ture des suc­cur­sales non ren­tables. Con­cer­nant les pro­chains tri­mestres, le nou­veau pa­tron évoque sur­tout une ex­pan­sion fu­ture plus lente, mais aus­si plus ré­flé­chie afin d’évi­ter à l’ave­nir d’autres mau­vais choix géo­gra­phiques stra­té­giques. Dans cette optique, Cor­ne­lius Everke as­sure vou­loir mettre da­van­tage l’ac­cent sur l’eu­rope en tant que mar­ché prin­ci­pal pour Va­pia­no.

Newspapers in French

Newspapers from Switzerland

© PressReader. All rights reserved.