Bons et mau­vais points

La can­nelle

Le Matin Dimanche - - NUTRITION -

LES BONS POINTS

Elle baisse le cho­les­té­rol et amé­liore le fonc­tion­ne­ment du sys­tème car­dio­vas­cu­laire. Se­lon une étude al­le­mande de 2010, le pou­voir de l’épice aro­ma­tique à ré­gu­ler le sto­ckage de li­pides pré­vient ain­si de nom­breuses ma­la­dies.

La can­nelle est un puis­sant an­ti­oxy­dant, grâce à sa forte te­neur en cou­ma­rine, une sub­stance or­ga­nique aro­ma­tique. Elle contri­bue­rait ain­si à ra­len­tir le pro­ces­sus vieillis­se­ment. Une étude pu­bliée par L’US Na­tio­nal Li­bra­ry of Me­di­cine note par ailleurs que la can­nelle pro­ve­nant d’in­do­né­sie, du Viet­nam ou de Chine est de meilleure qua­li­té.

Elle contri­bue à trai­ter le dia­bète. Une étude amé­ri­caine réa­li­sée sur 543 pa­tients en 2013 a ré­vé­lé qu’une in­ges­tion quo­ti­dienne de 120 mg de l’épice ai­dait à ré­gu­ler les taux de glu­cose dans le corps. D’autres re­cherches vi­sant à éta­blir les bien­faits de l’uti­li­sa­tion de la can­nelle pour les per­sonnes at­teintes d’un dia­bète de type 2 sont en cours.

LES MAU­VAIS POINTS

In­gé­rée à trop fortes doses, la cou­ma­rine, éga­le­ment pré­sente dans d’autres plantes, peut cau­ser des dé­gâts sur le foie, a ré­vé­lé l’étude al­le­mande de 2010. At­ten­tion, donc, aux quan­ti­tés in­gé­rées par les en­fants, qui ne de­vraient pas consom­mer plus de 1,8 mg par jour (taux cal­cu­lé pour un en­fant pe­sant 18 ki­los).

Pen­dant la gros­sesse, les do­sages de can­nelle doivent être contrô­lés. Dif­fé­rentes ex­pé­riences réa­li­sées sur des ani­maux sug­gèrent qu’une in­ges­tion im­por­tante et quo­ti­dienne de com­pri­més de can­nelle peut nuire au foe­tus.

La can­nelle peut gé­né­rer des ré­ac­tions al­ler­giques, se­lon une étude amé­ri­caine réa­li­sée par des spé­cia­listes den­taires en 2015. Pour­quoi? Le cin­na­mel­dé­hyde, une com­po­sante de l’épice, pro­voque des ir­ri­ta­tions buc­cales chez les per­sonnes sen­sibles. Un sou­ci par­ti­cu­liè­re­ment mar­qué lorsque la can­nelle est consom­mée sous forme de che­wing-gum.

Is­tock

Newspapers in French

Newspapers from Switzerland

© PressReader. All rights reserved.