Moelle os­seuse, gan­glions lym­pha­tiques

Le Matin Dimanche - - SUISSE -

9. Le Rev­li­mid per­met de trai­ter des can­cers qui touchent la moelle os­seuse ou les gan­glions lym­pha­tiques. «Il est uti­li­sé contre trois ma­la­dies re­la­ti­ve­ment rares. Mais en ad­di­tion­nant les pa­tho­lo­gies, elles re­pré­sentent da­van­tage de pa­tients», com­mente Mi­chel Du­cho­sal, chef du Ser­vice d’hé­ma­to­lo­gie au CHUV. Ce trai­te­ment, qui doit être ré­pé­té, ne per­met pas de gué­rir mais de vivre plus long­temps. Tout ce­la aug­mente le nombre de trai­te­ments.

So­lange Pe­ters, cheffe du ser­vice d’on­co­lo­gie mé­di­cale au CHUV, est éton­née de ne pas trou­ver d’autres an­ti­can­cé­reux dans notre liste. «J’ima­gine que si nous ré­pé­tons le même in­ven­taire dans les pro­chaines an­nées, d’autres vont ap­pa­raître, compte te­nu de leur prix éle­vé.» Pour mé­moire, le trai­te­ment du can­cer est en plein bou­le­ver­se­ment. Les en­tre­prises phar­ma­ceu­tiques jus­ti­fient les ta­rifs des nou­velles sub­stances par la re­cherche, mais cet ar­gu­ment fait dé­bat. «Les phar­mas ont l’ex­clu­si­vi­té tant que ces trai­te­ments sont pro­té­gés par des bre­vets. Et elles en tirent un maxi­mum de pro­fits», dit Thier­ry Bu­clin.

Newspapers in French

Newspapers from Switzerland

© PressReader. All rights reserved.