Pa­trick De­la­rive in­ves­tit le quart de son temps dans le can­na­bis lé­gal

Le Matin Dimanche - - SUISSE - CLAUDE BÉDA

L’homme d’af­faires et ses as­so­ciés ont en­ga­gé quelques mil­lions dans la pro­duc­tion de CBD. Son groupe, Ba­by­lone Sciences, in­té­resse l’in­dus­trie agroa­li­men­taire et phar­ma­ceu­tique. «Il y a là une belle op­por­tu­ni­té. Nous nous lan­çons sur le cré­neau du bien-être et de la san­té. La fleur de CBD à fu­mer n’a pas d’ave­nir»

Pa­trick De­la­rive ajoute une corde de chanvre à son arc. Ac­tif dans de nom­breux sec­teurs, de l’im­mo­bi­lier à la culture, l’homme d’af­faires vau­dois se met au can­na­bis lé­gal (te­neur en THC in­fé­rieure à 1%), une ac­ti­vi­té qui l’oc­cupe dé­jà le quart du temps: «Il y a là une belle op­por­tu­ni­té, mais aus­si un nou­veau mé­tier pour moi. Nous avons in­ves­ti quelques mil­lions de francs dans cette af­faire et nous conti­nue­rons.» Avec quatre amis, il a fon­dé, l’an pas­sé, le groupe Ba­by­lone Sciences, à Cla­rens, dans le but de dé­ve­lop­per des pro­duits à base de CBD (le can­na­bi­diol, l’un des prin­cipes ac­tifs pré­sents dans le chanvre avec le THC) pour l’in­dus­trie agroa­li­men­taire et phar­ma­ceu­tique. «Le CBD à fu­mer n’a pas d’ave­nir, mar­tèle Pa­trick De­la­rive. Et nous ne vou­lons pas nous lan­cer dans une guerre qui au­ra pour ef­fet d’aug­men­ter les vo­lumes, de bais­ser en­core les prix et la qua­li­té. Notre cré­neau, c’est le bien-être et la san­té.»

Une pro­duc­tion de 1,4 tonne de CBD

Sa so­cié­té Aven­garde – une quin­zaine d’em­ployés – a amé­na­gé 1600 m2 de plan­ta­tions in­door lour­de­ment équi­pées en ins­tal­la­tion de lu­mière et de ven­ti­la­tion dans la ré­gion de Ve­vey. Par sou­ci de qua­li­té. Les lo­caux abritent cinq salles de flo­rai­son, une de sé­chage et une nur­se­ry où poussent les bou­tures de can­na­bis prises sur les plantes mères. La pre­mière ré­colte, au prin­temps 2018, a don­né 45 kg de fleurs sé­chées. La pro­duc­tion s’élève au­jourd’hui à 1,4 tonne, dont les trois quarts sont re­ven­dus à des gros­sistes et le solde par le biais d’in­ter­net, au prix de dé­tail de 12 000 francs le ki­lo. Les re­cettes servent à cou­vrir les frais d’ex­ploi­ta­tion et, sur­tout, à in­ves­tir pour le fu­tur.

«Nous avons une vi­sion à long terme et re­cher­chons

Yvain Ge­ne­vay

Dans un han­gar de la ré­gion de Ve­vey, Pa­trick De­la­rive et ses as­so­ciés ont amé­na­gé 1600 m2 de plan­ta­tions in­door. Ici, une des cinq salles de flo­rai­son.

Newspapers in French

Newspapers from Switzerland

© PressReader. All rights reserved.