Ces trois ath­lètes ont dé­ci­dé de le suivre aux Pays-bas

Le Matin Dimanche - - ATHLÉTISME -

AJ­LA DEL PONTE Co­re­cord­wo­man suisse du re­lais 4 x 100 m, troi­sième Suis­sesse la plus ra­pide de l’his­toire

«Pour moi, Laurent est le meilleur en­traî­neur» En 2015, Aj­la Del Ponte a dé­mé­na­gé à Lau­sanne pour pour­suivre ses études et in­té­grer le groupe Meuw­ly. De­puis, elle a réa­li­sé des pro­grès ful­gu­rants: elle a fait pas­ser son re­cord du 100 m de 11’’82 à 11’’21, de­ve­nant la troi­sième meilleure Suis­sesse de tous les temps. «Laurent m’avait par­lé de­puis un mo­ment de la pos­si­bi­li­té de par­tir. Je l’ai en­cou­ra­gé.

C’est une oc­ca­sion en or pour lui. Je vais le suivre parce que, pour moi, c’est le meilleur en­traî­neur. Je m’en­traî­ne­rai sou­vent seule à Lau­sanne, ou avec Lea (Sprun­ger). Et pas­se­rai plus de temps chez moi, au Tes­sin.»

KA­RIEM HUS­SEIN Cham­pion d’eu­rope et mé­daillé de bronze sur 400 m haies en in­di­vi­duel

«Je veux me battre pour re­trou­ver l’élite mon­diale»

Après avoir com­men­cé l’ath­lé­tisme sur le tard, le foot­bal­leur de 2e ligue et étu­diant en mé­de­cine qu’était Ka­riem Hus­sein est mon­té en flèche pour de­ve­nir cham­pion d’eu­rope à Zu­rich en 2014. La sai­son der­nière, après une pé­riode dif­fi­cile, il a re­joint le groupe Meuw­ly et sa­voure son nou­veau dé­fi: «Je com­prends la dé­ci­sion de Laurent et me ré­jouis pour lui et pour nous. Aux Pays-bas, je pour­rai bé­né­fi­cier d’un en­vi­ron­ne­ment pro­fes­sion­nel et me concen­trer à fond sur l’en­traî­ne­ment. En 2019, je veux me battre pour re­trou­ver l’élite mon­diale.»

LEA SPRUN­GER Double cham­pionne d’eu­rope (dont une fois en salle) sur 400 m haies en in­di­vi­duel

«Je n’ai pas bien ré­agi, c’était une tra­hi­son» «Au dé­but, je n’ai pas bien ré­agi. J’ai res­sen­ti une sorte de tra­hi­son. Il m’a fal­lu du temps pour voir la si­tua­tion de ma­nière po­si­tive. Mais je com­prends bien le chal­lenge et pour­quoi Laurent l’a ac­cep­té.» Lea Sprun­ger n’a ja­mais en­vi­sa­gé de chan­ger de coach: «Sa mé­thode me convient. Je ne vou­lais pas tout cham­bou­ler à un an et de­mi des JO.» Elle gar­de­ra son do­mi­cile à Lau­sanne: «Je n’au­rai plus Laurent à mes cô­tés à chaque en­traî­ne­ment. Je de­vrai ap­prendre à tra­vailler seule et se­rai en­core plus sou­vent loin de la mai­son. Je fe­rai des sé­jours de deux à trois se­maines aux Pays-bas.»

Newspapers in French

Newspapers from Switzerland

© PressReader. All rights reserved.