Le LS en­chaîne

Les Vau­dois ont bat­tu sans problème le FC Wil (2-0).

Le Matin Dimanche - - FOOTBALL -

Le Lau­sanne-sport a su plei­ne­ment profiter du par­tage des points qui avait sanc­tion­né le duel entre ses deux pour­sui­vants, ven­dre­di soir. Grâce à leur pro­bante vic­toire contre le FC Wil, ob­te­nue hier à la Pon­taise, les Vau­dois comptent dé­sor­mais res­pec­ti­ve­ment cinq et six points d’avance sur Aa­rau et Win­ter­thour. Un pe­tit ma­te­las qui leur per­met d’abor­der avec confiance cette der­nière ligne droite qui doit les me­ner jus­qu’au bar­rage contre le 9e de Su­per League.

Face à un ad­ver­saire qui abat­tait, lui, sa toute der­nière carte pour ten­ter d’ar­ra­cher cette très cour­ti­sée 2e place, le LS a très vite réus­si à prendre les de­vants. On jouait en ef­fet de­puis 73 se­condes seule­ment lorsque Do­min­guez, par­fai­te­ment ser­vi par Oli­vei­ra, par­ve­nait à battre une pre­mière fois Kos­ta­di­no­vic. Mais avant que Puer­tas ne pro­fite d’une er­reur de placement ad­verse sur un cor­ner de Ku­ku­ru­zo­vic pour dou­bler la mise (38e), Cas­tel­la avait quand même dû, par deux fois (12e et 32e), sor­tir le grand jeu pour em­pê­cher des Saint-gal­lois en­tre­pre­nants et bien ins­pi­rés d’éga­li­ser.

Des Lau­san­nois qui au­raient eux aus­si pu plus ra­pi­de­ment dou­bler la mise si Kou­ra n’avait pas man­qué de peu le cadre (15e) ou si l’ar­bitre n’avait pas ou­blié une faute de main évi­dente de Ha­ve­naar dans sa sur­face de ré­pa­ra­tion (27e). La suite fut plus tran­quille pour les nerfs de ses sup­por­ters, avec un LS qui pas­sait à plu­sieurs re­prises plus près d’ins­crire un troi­sième but que de craindre, comme en sep­tembre der­nier, de voir Wil re­faire son double han­di­cap.

AN­DRÉ BOSCHETTI

Newspapers in French

Newspapers from Switzerland

© PressReader. All rights reserved.