Les caisses de pen­sions des grandes so­cié­tés se drapent de vert pâle

Le Matin Dimanche - - ECONOMIE -

Le der­nier com­pa­ra­tif me­né par le WWF iden­ti­fie trois ins­ti­tu­tions de prévoyance «pion­nières» en rai­son de leur «in­té­gra­tion sys­té­ma­tique» des as­pects éco­lo­giques ou so­ciaux: la Caisse de pen­sion ber­noise, la Caisse de prévoyance de l’état de Ge­nève et la Pen­sions­kasse Stadt Zü­rich. Qu’en est-il des autres? Con­tac­tées à brûle-pour­point sur ce qu’elles fai­saient pour le cli­mat, quelques-unes des caisses de pen­sions les plus em­blé­ma­tiques du pays avaient du mal à ras­sem­bler leurs idées en dé­but de se­maine. Au bout du lac, l’une des plus im­por­tantes d’entre elles, qui as­sure plu­sieurs mil­liers d’em­ployés, pré­fé­rait car­ré­ment pas­ser un tour sur un su­jet ap­pa­rem­ment plus délicat qu’il n’y pa­raît. L’en­ti­té de Cre­dit Suisse veillant aux re­traites de ses col­la­bo­ra­teurs se contente d’in­di­quer que «di­verses op­tions de mise en oeuvre et de me­sure de la du­ra­bi­li­té dans le por­te­feuille sont à l’étude».

Chez Coop, dont 37 000 per­sonnes bé­né­fi­cient de la caisse de pen­sion, on ad­met que l’in­ves­tis­se­ment du­rable est un «thème im­por­tant de­puis des an­nées» et que les cri­tères ESG sont in­té­grés dans la stra­té­gie d’in­ves­tis­se­ment. L’ins­ti­tu­tion, dont le to­tal des pla­ce­ments tourne au­tour de 9,5 mil­liards de francs, dit avoir in­ves­ti 360 mil­lions de francs dans les éner­gies re­nou­ve­lables. A-t-elle choi­si de ne plus in­ves­tir dans le sec­teur pé­tro­lier? «Notre stra­té­gie ne se ferme fon­da­men­ta­le­ment à au­cun sec­teur», se contente de ré­pondre un porte-pa­role. «Tout est très lent, la rédaction d’une charte d’in­ves­tis­se­ment est sou­vent né­ces­saire et ce­la peut prendre deux ou trois ans», té­moigne Oli­vier Fer­ra­ri, le res­pon­sable du ca­bi­net Co­nin­co. «Sur ces causes en­vi­ron­ne­men­tales et so­cié­tales, le mou­ve­ment est tou­jours ini­tié par les fon­da­tions et les par­ti­cu­liers très for­tu­nés, les caisses de pen­sions ne viennent que bien plus tard, ne se­rait-ce qu’en rai­son du car­can de règles de pru­dence aux­quelles elles font face», rap­pelle de son cô­té Guillaume Bon­nel, de l’as­so­cia­tion Sus­tai­nable Fi­nance Ge­ne­va.

Chez Swiss­can­to In­vest on constate «une de­mande crois­sante des caisses de pen­sion pour des in­ves­tis­se­ments moins nui­sibles à l’environnement». Aux yeux de l’an­cienne en­ti­té de ges­tion d’ac­tifs com­mune des banques can­to­nales – qui dé­pend au­jourd’hui de la BCZ – le prin­ci­pal frein reste «l’af­fi­ni­té des caisses de pen­sion pour une ges­tion au plus proche des in­dices de ré­fé­rence».

Les spé­cia­listes de Swiss­can­to rap­pellent les convic­tions fortes qu’exige le choix des pro­duits de pla­ce­ments per­met­tant de «s’ali­gner sur les scé­na­rios qui visent à li­mi­ter le ré­chauf­fe­ment cli­ma­tique de la pla­nète à 2 °C». Dans la pra­tique ce­la si­gni­fie que la moi­tié de l’ar­gent pla­cé dans ces fonds ira à des entreprises «dont les pro­duits et les ser­vices contri­buent à la pro­tec­tion du cli­mat». Et que pas un cen­time ne se­ra in­ves­ti dans les so­cié­tés pé­tro­lières, ni dans les com­pa­gnies aé­riennes ou l’au­to­mo­bile…

Newspapers in French

Newspapers from Switzerland

© PressReader. All rights reserved.