Le bé­bé royal af­fole les book­ma­kers

Le Matin Dimanche - - PEOPLE -

Si l’on en croit les pa­rieurs bri­tan­niques, le bé­bé du prince Har­ry et de son épouse Me­ghan de­vrait être de sexe fé­mi­nin, roux, et s’ap­pe­ler Dia­na.

Le Royaume-uni at­tend avec im­pa­tience la ve­nue du bé­bé du prince Har­ry et de son épouse Me­ghan, dont le sexe, le pré­nom et même la cou­leur des che­veux font grim­per les pa­ris. La ques­tion du sexe ne semble d’ailleurs même plus en être une pour les joueurs. Les per­sonnes ayant pa­rié sur une fille sont si nom­breuses que le book­ma­ker William Hill a abais­sé sa cote à 2/5, ce qui re­vient à ga­gner seule­ment 2 livres pour une mise de 5. Mais mal­gré cette chute, les joueurs ont conti­nué à mi­ser sur l’op­tion d’une pe­tite fille. Pour de nom­breux pa­rieurs, l’en­fant, qui pren­dra la sep­tième place dans l’ordre de suc­ces­sion au trône bri­tan­nique, au­ra les che­veux roux, avec une cote de 3/1.

Cô­té pré­nom, ce­lui de la mère du prince Har­ry, Dia­na, est le grand fa­vo­ri, de­vant Grace, Alice, Isa­bel­la, Alexan­dri­na et Vic­to­ria, ou en­core Eli­za­beth. Au contraire, la cote du pré­nom The­re­sa, por­tée par l’ac­tuelle pre­mière mi­nistre bri­tan­nique, est de 250/1. Si c’est un gar­çon, Ar­thur, Charles, James et Ed­ward fi­gurent en tête, alors que Bud­dha, Je­sus ou Do­nald sont ju­gés plus qu’im­pro­bables.

Les Cloo­ney ou les Beck­ham par­rains?

Concer­nant le lieu et la date de la nais­sance, les pa­rieurs semblent per­sua­dés que l’en­fant naî­tra au dé­but du mois de mai, à do­mi­cile, dans le nid douillet du Frog­more Cot­tage, dans l’en­ceinte du châ­teau de Wind­sor. La pro­ba­bi­li­té que le bé­bé naisse «la se­maine pro­chaine» est si forte, se­lon les book­ma­kers, que la cote est ac­tuel­le­ment «de 1/5», contre «7/2 pour une nais­sance au cours du week-end», pré­cise Alex Apa­ti, porte-parole du book­ma­ker Lad­brokes. Des pa­ris portent aus­si sur les fu­turs par­rains de ce bé­bé royal né d’une mère amé­ri­caine: les Cloo­ney? les Beck­ham? Se­re­na Williams? El­ton John? Oprah Win­frey?

Les joueurs ont, en gé­né­ral, mi­sé 4 livres (un peu plus de 5 francs). AFP

Chris Jack­son/keys­tone

Newspapers in French

Newspapers from Switzerland

© PressReader. All rights reserved.