L’hy­po­gly­cé­mie, une lé­gende ur­baine?

Le Matin Dimanche - - BIEN VIVRE -

Bip-bip! Le lec­teur de gly­cé­mie sonne pour an­non­cer des va­leurs de sucre dans le sang basses. Sur l’écran, la courbe des­cen­dante prend une cou­leur rouge: on ap­proche de l’hy­po­gly­cé­mie. Pour une per­sonne at­teinte du dia­bète, ces alertes in­diquent que des mesures doivent im­mé­dia­te­ment être prises. Mais pour un su­jet sain, une réelle hy­po­gly­cé­mie (au-des­sous de 2,8 mmol/l) est rare. Le ma­laise qu’on lui as­so­cie re­lève sou­vent da­van­tage d’un ma­laise va­gal. Quand le taux de glu­cose dans le sang est bas, le corps pro­duit l’hor­mone in­verse de l’in­su­line, le glu­ca­gon. Ce­lui-ci stide

Newspapers in French

Newspapers from Switzerland

© PressReader. All rights reserved.