L’imam de la mos­quée An’nur a été ex­pul­sé en So­ma­lie

Le Matin Dimanche - - SUISSE -

Berne a an­non­cé hier avoir ren­voyé le pré­di­ca­teur hai­neux de Win­ter­thour dans son pays d’origine.

Une étape de plus a été fran­chie dans l’af­faire du pré­di­ca­teur hai­neux de la mos­quée An’nur de Win­ter­thour (ZH) qui avait dé­frayé la chro­nique: l’homme a été ex­pul­sé dans son pays, la So­ma­lie, a an­non­cé le Se­cré­ta­riat d’état aux mi­gra­tions (SEM) hier.

Les au­to­ri­tés so­ma­liennes l’ont re­con­nu comme ci­toyen so­ma­lien et ont ac­cep­té son ra­pa­trie­ment, a pré­ci­sé ven­dre­di le Se­cré­ta­riat d’état. Cette étape a été pré­cé­dée d’ef­forts in­tenses du SEM pour dé­ter­mi­ner sa na­tio­na­li­té.

L’homme n’ayant pas de do­cu­ments de voyage va­lides et n’ayant pas co­opé­ré aux en­tre­tiens me­nés par le SEM, il a été né­ces­saire de faire des in­ves­ti­ga­tions. La Suisse le sus­pec­tait d’être Éthio­pien, mais il s’est avéré qu’il était So­ma­lien.

En no­vembre 2017, le Tri­bu­nal de dis­trict de Win­ter­thour a condam­né le jeune homme, alors âgé de 25 ans, à 18 mois de pri­son avec sur­sis pour pro­vo­ca­tion pu­blique au crime ou à la vio­lence et de mul­tiples re­pré­sen­ta­tions de la vio­lence. La peine était as­sor­tie d’une ex­pul­sion du ter­ri­toire suisse pen­dant dix ans. Le ju­ge­ment a été confir­mé en ap­pel par le Tri­bu­nal can­to­nal zu­ri­chois en no­vembre 2018. En pa­ral­lèle, la de­mande d’asile de l’ex-pré­di­ca­teur a été re­je­tée par le Se­cré­ta­riat d’état aux mi­gra­tions en août 2017.

Après sa condam­na­tion en pre­mière ins­tance, l’imam était in­car­cé­ré en vue de son ex­pul­sion. Sa dé­ten­tion ayant été sus­pen­due à la fin fé­vrier 2018, l’homme a dis­pa­ru dans la nature. Ar­rê­té quelque temps plus tard en Al­le­magne, il a été ra­me­né en Suisse et pla­cé une nou­velle fois en dé­ten­tion dans l’at­tente de son ex­pul­sion.

La mos­quée An’nur, qui a été fer­mée, a fait plu­sieurs fois les titres de la presse, no­tam­ment en lien avec des voya­geurs du dji­had. L’af­faire a été for­te­ment mé­dia­ti­sée par le conseiller d’état zu­ri­chois Ma­rio Fehr (PS), chef du Dé­par­te­ment de la sé­cu­ri­té du can­ton. ATS

Newspapers in French

Newspapers from Switzerland

© PressReader. All rights reserved.