Com­ment pré­ve­nir l’al­ler­gie chez l’en­fant

Le Matin Dimanche - - SANTÉ -

Si cer­taines al­ler­gies ali­men­taires sont liées à une pré­dis­po­si­tion gé­né­tique, d’autres fac­teurs de risque existent. L’in­té­gra­tion tar­dive de cer­tains ali­ments, par exemple. Il ap­pa­raît ain­si que com­men­cer la di­ver­si­fi­ca­tion ali­men­taire tôt, dès l’âge de 4 mois, sans re­tar­der l’in­tro­duc­tion d’ali­ments à risques d’al­ler­gie, est bé­né­fique. Main­te­nir une consom­ma­tion ré­gu­lière des ali­ments à risque per­met­trait éga­le­ment d’en conser­ver la to­lé­rance. En re­vanche, rien n’in­dique que l’ex­clu­sion d’un aliment chez la femme en­ceinte per­mette de di­mi­nuer le risque d’al­ler­gie chez l’en­fant. «Pen­dant long­temps, on a cru qu’il fal­lait évi­ter cer­tains al­ler­gènes pen­dant la gros­sesse, mais l’ef­fi­ca­ci­té de cette mé­thode n’est pas prou­vée, ex­plique le Pr Ei­gen­mann, al­ler­go­logue aux HUG. À l’in­verse, man­ger des ca­ca­huètes ne pré­mu­ni­ra pas non plus l’en­fant à naître d’une po­ten­tielle al­ler­gie.»

Newspapers in French

Newspapers from Switzerland

© PressReader. All rights reserved.