La CDU post-Mer­kel dé­jà dé­chi­rée

Le Temps - - INTERNATIONAL -

La ten­sion est mon­tée jeu­di au sein du par­ti conser­va­teur al­le­mand sur le cap à choi­sir après le dé­part pré­vu de la chan­ce­lière An­ge­la Mer­kel, en ou­ver­ture d’un con­grès qui doit dé­si­gner la per­sonne qui lui suc­cé­de­ra à sa tête. L’élec­tion au­ra lieu ven­dre­di. La chan­ce­lière a été contrainte de se re­ti­rer de la pré­si­dence de l’Union chré­tienne-dé­mo­crate (CDU) après des re­vers élec­to­raux à l’au­tomne, pre­mière étape de sa sor­tie du pou­voir pré­vue en prin­cipe en 2021. Les 1001 dé­lé­gués du mou­ve­ment, qui se réunissent à par­tir de jeu­di après-mi­di en con­grès à Ham­bourg jus­qu’à sa­me­di, doivent dé­si­gner le nou­veau pré­sident du par­ti par­mi trois can­di­dats, dont deux – Frie­drich Merz et Jens Spahn – en­tendent rompre avec la ligne cen­triste d’An­ge­la Mer­kel et prônent un vi­rage à droite. L’is­sue reste très in­cer­taine no­tam­ment entre Frie­drich Merz et une fi­dèle de la chan­ce­lière, An­ne­gret Kramp Kar­ren­bauer. Alors que les ca­ciques du par­ti avaient jus­qu’ici évi­té de se pro­non­cer pour l’un des can­di­dats pour ne pas se­mer la zi­za­nie, la trêve a été su­bi­te­ment rom­pue à la veille du con­grès.

Newspapers in French

Newspapers from Switzerland

© PressReader. All rights reserved.