La pol­lu­tion, un di­lemme fi­nan­cier pour les pays émer­gents

Le Temps - - ECONOMIE & FINANCE - SÉ­BAS­TIEN RUCHE @se­bruche

Les en­tre­prises des pays dé­ve­lop­pés ex­portent leurs ac­ti­vi­tés sales vers des «havres de pol­lu­tion» où les lois pour la pro­tec­tion de l’en­vi­ron­ne­ment sont moins sé­vères. Une étude dé­mon­trant l’ef­fi­ca­ci­té des obli­ga­tions vertes a été pri­mée ven­dre­di à Ge­nève

Les ré­gle­men­ta­tions an­ti-pol­lu­tion sont ef­fi­caces, mais elles ne sont pas uni­formes dans le monde. Lors­qu'un pays dé­ve­lop­pé ren­force ses exi­gences en fa­veur de l'en­vi­ron­ne­ment, ses en­tre­prises in­dus­trielles tendent à dé­pla­cer leurs ac­ti­vi­tés pol­luantes vers des zones où les règles sont moins strictes ou moins stric­te­ment ap­pli­quées, comme le dé­montre une étude dé­voi­lée lors du 4e Ge­ne­va Sum­mit on Sus­tai­nable Fi­nance, or­ga­ni­sé ven­dre­di à Ge­nève.

Ce trans­fert de la pol­lu­tion, nous le re­trou­vons par exemple dans les images de mon­tagnes de dé­chets in­for­ma­tiques lais­sés à l'air libre en Afrique. Sous l'ali­bi d'un re­cy­clage qui ne se fait pas, les com­po­sants toxiques pol­luent les sols et les eaux. Com­ment en som­mes­nous ar­ri­vés là? Par le jeu de l'offre et de la de­mande, ex­plique l'au­teur de l'étude, Mi­chael Viehs, de l'Uni­ver­si­té d'Ox­ford: «La de­mande vient des en­tre­prises oc­ci­den­tales, qui veulent évi­ter la hausse des coûts que pro­vo­que­rait un as­sai­nis­se­ment de leurs opé­ra­tions en Oc­ci­dent.»

En face, des pays émer­gents font face à un di­lemme. Ils peuvent être ten­tés de main­te­nir leur faible ré­gle­men­ta­tion afin d'ac­cueillir des ac­ti­vi­tés in­dus­trielles, bé­né­fi­cier de trans­ferts de tech­no­lo­gies et faire pro­gres­ser leur pro­duit in­té­rieur brut. Quitte à en­dom­ma­ger leur en­vi­ron­ne­ment. Tou­jours plus de pol­lu­tion à l’étran­ger

Les quelque 1800 so­cié­tés ana­ly­sées par le cher­cheur ont aug­men­té de 29% leurs émis­sions de CO2 en de­hors de leur ju­ri­dic­tion de do­mi­cile entre 2008 et 2015. Dans le même temps, elles ont di­mi­nué leurs émis­sions sur leur ter­ri­toire de 24%, soit 500000 tonnes de CO2 par so­cié­té et par an. Glo­ba­le­ment, le ren­for­ce­ment des ré­gle­men­ta­tions a pro­vo­qué une baisse des émis­sions de CO2 de 19%.

Mais l'étude ne me­sure que les émis­sions de CO2 di­rec­te­ment pro­duites par les ac­ti­vi­tés des en­tre­prises et celles en­gen­drées par la pro­duc­tion de l'élec­tri­ci­té consom­mée. «Il manque le troi­sième ni­veau, qui re­pré­sente la par­tie la plus im­por­tante des émis­sions d'une en­tre­prise, re­grette Jean La­ville, as­so­cié chez Conser In­vest et char­gé d'éva­luer cette re­cherche lors de la confé­rence. Il s'agit des émis­sions pro­vo­quées par l'ex­trac­tion des ma­tières pre­mières ache­tées par l'en­tre­prise ou par le trans­port de ses col­la­bo­ra­teurs et clients en lien avec ses pro­duits.»

Néan­moins, «les ré­sul­tats présentés peuvent être uti­li­sés par les ac­tion­naires pour ou­vrir un dia­logue avec les en­tre­prises concer­nées à propos de leur im­pact en­vi­ron­ne­men­tal», conclut le di­rec­teur ad­joint de Swiss Sus­tai­nable Fi­nance, une as­so­cia­tion qui sou­tient l'in­ves­tis­se­ment du­rable. Les «green bonds» ef­fi­caces

Ré­com­pen­sé par le prix du pa­pier aca­dé­mique le plus in­no­vant du Ge­ne­va Sum­mit on Sus­tai­nable Fi­nance, l'étude de Caroline Flam­mer, de la Ques­trom School of Bu­si­ness ré­pond à une ques­tion simple: les obli­ga­tions vertes son­telles ef­fi­caces? Oui, af­firme la cher­cheuse, qui a ana­ly­sé 368 em­prunts de ce type, dont l'ar­gent doit être in­ves­ti dans des pro­jets fa­vo­rables à l'en­vi­ron­ne­ment.

Les pro­jets fi­nan­cés par ces obli­ga­tions ont en moyenne ré­duit de 27,7% les émis­sions de CO2 par mil­lion de dol­lars in­ves­ti. On est loin du green­wa­shing, es­time la cher­cheuse. Qui sou­ligne que les green bonds, qui at­tirent des in­ves­tis­seurs ayant une vi­sion à plus long terme, sont plus ef­fi­caces s'ils sont cer­ti­fiés par une tierce par­tie.

Newspapers in French

Newspapers from Switzerland

© PressReader. All rights reserved.