MORT ET RÉ­SUR­REC­TION AU CAM­BODGE

Le Temps - - LIVRES - M. D.

Dans «Les en­fants de Lazare», l’écri­vain fran­çais Nicolas Zei­met en­traîne son lec­teur au pays des Kh­mers sur les traces d’ex­pé­ri­men­ta­teurs sans scru­pules

◗ Un po­lar qui vous em­mène au Cam­bodge et vous pro­pose une course pour­suite par­mi les temples d’Ang­kor, c’est suf­fi­sam­ment rare pour qu’on s’y pré­ci­pite. Et l’on n’est pas dé­çu. Dans Les en­fants de

Lazare, le Fran­çais Nicolas Zei­met fait bien les choses. At­ter­ris­sage à Siem Reap dans un dé­cor hyp­no­tique, ex­cur­sion au lac Ton­lé Sap, sym­pho­nie des gouttes sur la ca­pote d’un tuk-tuk ca­ho­tant sous une pluie di­lu­vienne, le lec­teur a droit à son lot d’exo­tisme. Sans même par­ler de l’ar­ri­vée du hé­ros à Ang­kor en compagnie de son prin­ci­pal sus­pect. «Ima­gi­nez les ruines four­ra­gées par les ra­cines ten­ta­cu­laires des fro­ma­gers et des ba­nians, la pierre éven­trée qui vi­bre­rait en­core d’une vie pri­maire, an­ces­trale», écrit l’au­teur. Et ce n’est qu’un ex­trait.

Ces des­crip­tions se­raient tou­te­fois bien ar­ti­fi­cielles si elles ne ser­vaient d’ar­rière-plan à une in­trigue bien fi­ce­lée, ha­bi­le­ment ryth­mée et for­mel­le­ment as­sez clas­sique. L’his­toire com­mence à Pa­ris, par une triste jour­née d’au­tomne. Pierre Sa­nak, jour­na­liste re­por­ter d’images à France 3, pro­pose à ses col­lègues l’his­toire du pe­tit So­khom, un en­fant cam­bod­gien qui s’est brus­que­ment ré­veillé dans son cer­cueil lors de ses fu­né­railles, avant de mou­rir une se­conde fois. La nou­velle n’in­té­resse per­sonne à la ré­dac­tion. Quelques mi­nutes plus tard, Pierre est en­voyé cou­vrir un sui­cide à la tour Eif­fel. Hor­ri­fié, il dé­couvre qu’il connais­sait la jeune morte.

EX­PÉ­RIENCE DE MORT IMMINENTE

Il l’avait ren­con­trée quelques jours plus tôt dans une des la­ve­ries où – pra­tique in­so­lite – elle avait l’ha­bi­tude de ve­nir chan­ter. Fas­ci­né par la li­ber­té et le mystère de cette belle jeune femme, il en était tom­bé im­mé­dia­te­ment amou­reux. Cam­bod­gienne – re­te­nez bien ce dé­tail! –, Agathe Val­lée lui avait ré­vé­lé qu’elle avait vé­cu en­fant dans un or­phe­li­nat avant d’être adop­tée par une fa­mille fran­çaise. Le jour pré­cé­dant son dé­cès, elle avait par ailleurs évo­qué dans un SMS qu’une de ses connais­sances avait fait une ex­pé­rience de mort imminente (EMI) et que, en re­ve­nant par­mi les vi­vants, elle n’était plus la même.

Pierre Sa­nak, on l’a de­vi­né, ne tarde pas à mettre en rap­port ces deux his­toires «cam­bod­giennes». Après s’être ren­sei­gné sur cette thé­ma­tique et avoir dé­cou­vert l’exis­tence du «signe de Lazare» – un mou­ve­ment ré­flexe par­fois ob­ser­vé chez les pa­tients en état de mort cé­ré­brale –, il s’en­vole pour le Cam­bodge. Son ob­jec­tif: s’in­té­res­ser à ce qui se passe dans les hô­pi­taux et les or­phe­li­nats. Y au­rait-il des mé­de­cins qui, pro­fi­tant d’en­fants sans fa­mille, pro­vo­que­raient ar­ti­fi­ciel­le­ment des EMI? Ce­la pa­raît bien sûr im­pos­sible. Et pour­tant.

Genre | Ro­man Au­teur | Nicolas Zei­metTitre | Les en­fants de Lazare Edi­teur | Ji­gal Po­lar Pages | 296

Newspapers in French

Newspapers from Switzerland

© PressReader. All rights reserved.