Ro­main Cli­vaz re­joint Ka­rin Kel­ler-Sut­ter

Le Temps - - SUISSE - BER­NARD WUTHRICH, BERNE @BdWu­thrich

La conseillère fédérale saint-gal­loise en­gage deux jour­na­listes po­li­tiques comme conseillers per­son­nels: Hei­di Gmür de la «NZZ» et Ro­main Cli­vaz de la RTS

Ka­rin Kel­ler-Sut­ter fait des ra­vages dans la presse po­li­tique suisse. Elle en­gage deux ré­dac­teurs po­li­tiques ex­pé­ri­men­tés comme conseillers per­son­nels. Dès le 1er fé­vrier, Ro­main Cli­vaz, 43 ans, jour­na­liste à la RTS de­puis 2011 et pro­duc­teur de la cap­sule «L’in­vi­té de la ma­ti­nale», et Hei­di Gmür, 44 ans, res­pon­sable de la ré­dac­tion par­le­men­taire de la Neue Zür­cher Zei­tung, l’ac­com­pa­gne­ront dans sa fonc­tion de cheffe du Dé­par­te­ment fé­dé­ral de jus­tice et po­lice (DFJP).

«Il y a des trains qui ne passent qu’une fois. Il ne faut pas le lais­ser fi­ler lorsque les étoiles sont ali­gnées sur une per­sonne qu’on ap­pré­cie et dont on par­tage beau­coup d’idées. Ka­rin Kel­ler-Sut­ter a une per­cep­tion très claire de sa fonc­tion. C’est une conseillère fédérale qui re­pré­sente la Suisse, pour qui le fran­çais n’est pas qu’un ins­tru­ment de com­mu­ni­ca­tion. Elle s’in­té­resse vrai­ment à la Suisse ro­mande. La po­li­tique me pas­sionne et je suis ra­vi de pou­voir la vivre de l’in­té­rieur», re­lève Ro­main Cli­vaz.

Le Va­lai­san n’a pas tou­jours été jour­na­liste. De 2004 à 2007, il a été se­cré­taire po­li­tique au Par­ti ra­di­cal suisse. «Mais je ne m’en­gage pas pour un par­ti et ne suis pas membre du PLR», re­la­ti­vise-t-il. Ti­tu­laire d’une li­cence en sciences po­li­tiques et d’un mas­ter en études eu­ro­péennes de l’Uni­ver­si­té de Ge­nève, il a été cor­res­pon­dant au Pa­lais fé­dé­ral et à Bruxelles et a tra­vaillé pour 24 heures et la Tri­bune de Ge­nève avant de re­joindre la ré­dac­tion de la RTS. Il est de mère saint-gal­loise, can­ton d’ori­gine de Ka­rin Kel­ler-Sut­ter, et parle l’ita­lien, ce qui consti­tue un atout pour les re­la­tions avec la Suisse ita­lienne.

Nou­veaux se­cré­taires gé­né­raux

Agée de 44 ans, Hei­di Gmür est une correspondante po­li­tique che­vron­née et une ré­fé­rence dans les mé­dias alé­ma­niques. D’ori­gine lu­cer­noise, elle a fait des études d’éco­no­mie, de jour­na­lisme et de sciences po­li­tiques à l’Uni­ver­si­té de Berne. Elle a tra­vaillé au Bund, au Sankt-Gal­ler Tag­blatt et à la NZZ am Sonn­tag, dont elle a été la correspondante à Berne et à Syd­ney. Elle di­rige la ré­dac­tion ber­noise de la NZZ de­puis 2016. Elle parle aus­si plu­sieurs langues.

Vio­la Am­herd a elle aus­si dé­si­gné ses conseillers per­son­nels. Sans sur­prise, elle a choi­si Bri­gitte Hau­ser-Süess, une fine con­nais­sance de la Berne fédérale qui l'a ac­com­pa­gnée du­rant sa cam­pagne élec­to­rale. Agée de 64 ans, ori­gi­naire comme elle du Haut-Va­lais, elle avait dé­jà col­la­bo­ré avec Ruth Metz­ler, Do­ris Leu­thard et Eve­line Wid­mer-Schlumpf. Son se­cond conseiller per­son­nel se nomme Daniel Flo­ris. En­core un Haut-Va­lai­san. Agé de 28 ans, il était se­cré­taire ad­mi­nis­tra­tif du groupe par­le­men­taire dé­mo­crate-chré­tien.

Ka­rin Kel­ler-Sut­ter doit en­core choisir la per­sonne qui oc­cu­pe­ra le poste de se­cré­taire gé­né­ral du DFJP, le ti­tu­laire Mat­thias Ram­sauer, 55 ans, ayant dé­ci­dé de suivre Si­mo­net­ta Som­ma­ru­ga au DETEC. La nomination de­vrait se faire mer­cre­di pro­chain et la per­sonne re­te­nue de­vrait être Bar­ba­ra Hüb­scher Sch­mu­ki, an­cienne se­cré­taire gé­né­rale ad­jointe du DETEC. La se­cré­taire gé­né­rale du Dé­par­te­ment fé­dé­ral de l’éco­no­mie est la Vau­doise Na­tha­lie Gou­maz, qui a sui­vi Guy Par­me­lin lors de son chan­ge­ment de mi­nis­tère. Elle a été rem­pla­cée au Dé­par­te­ment fé­dé­ral de la dé­fense par To­ni Eder, pré­cé­dem­ment au DETEC.

RO­MAIN CLI­VAZ

JOUR­NA­LISTE

«Il y a des trains qui ne passent qu’une fois.

Il ne faut pas le lais­ser fi­ler lorsque les étoiles sont ali­gnées sur une per­sonne qu’on ap­pré­cie»

Newspapers in French

Newspapers from Switzerland

© PressReader. All rights reserved.